Tag Archives: Week-end

Corse, France: de Bastia à Corte (1)

Une manière originale de voyager

Un combo TGV et ferry

Lorsqu’on m’a proposé de voyager en combo TGV avec la SNCB International et ferry avec Corsica Linea, vers la Corse : j’ai trouvé le concept original et j’étais très curieuse d’expérimenter cette façon de voyager! Départ de Bruxelles depuis la gare du Midi vers 10h du matin, enfin un horaire décent (lol)! Dans le confort de la première classe, je regarde sagement le paysage défiler.

Arrivée à Marseille à 15h50. Le métro est direct (2 ou 3 stations à peine) jusqu’à l’embarcadère des ferry de Corsica Linea, situé dans un quartier rénové avec de vastes centres commerciaux modernes dans d’anciens entrepôts. Ou comment tuer l’attente avant d’embarquer sur l’impressionnant ferry Pascal Paoli de 18h, à pour Bastia, en Corse (photos ci-dessus et ci-dessous). J’en profite pour acheter du Detox Kusmi Tea. Histoire de me rappeler les fashion weeks parisiennes (lololol!).

Une fois à bord, nous dînons dans le restaurant du ferry. Tout s’est très bien passé : l’équipage est super pro et le trajet de nuit permet d’arriver tôt à destination. Ma seule réserve concerne quelques passagers : en tant que femme, je ne me sentais pas à l’aise de traverser seule, les couloirs. 

Le spectacle du lever du jour sur le pont, en approchant du port Bastia, est vraiment superbe!

De Bastia à Corte

Le Vieux Port de Bastia

Il est 7h lorsque nous débarquons à Bastia. Début de l’automne, les arbres commencent légèrement à rougeoyer. Timide soleil. Après une longue pause à la terrasse d’un café, nous nous promenons dans des rues pittoresques et désertes (ou presque) menant au Vieux Port. La ville se réveille doucement. J’aime le Sud, son rythme.

  

Déjeuner à Folelli

I Fuletti

En  fin de matinée, nous quittons Bastia pour le village de Folleli, où nous déjeunons au restaurant I Fuletti. Notre longue tablée se trouve sur une agréable terrasse avec suffisamment de soleil pour se croire encore en été. La cuisine méditerranéenne aux influences corse et italienne est juste délicieuse. J’ai même craqué sur le dessert (mes plats en photo ci-dessus et ci-dessous)!

Le Parc Galéa

Nous reprenons la route en direction de Taglio Isolaccio pour visiter le Parc Galéa, où j’ai eu un gros coup de coeur pour les jardins de cactus (photos ci-dessus et ci-dessous). Ce parc permet de découvrir le patrimoine naturel et culturel de la Corse. Et on peut aussi suivre des conférences sur divers thèmes, visites guidées et ateliers pédagogiques.

  

Du whisky corse

Le Domaine Mavela

La surprise : du whisky corse! La distillerie de Mavela qui produit des spiritueux, s’est associée avec la brasserie Pietra, pour élaborer des Whiskies corses de qualité, sous l’appellation P&M. Je ne bois pas d’alcool, mais je suis toujours curieuse des terroirs et des savoir-faire. Après un tour de la distillerie, nous avons goûté différentes liqueurs (comme celles de Cédrat Natura et de Clémentine Natura) et quelques whiskies.

Puis nous partons pour Corte, où nous dormons ce soir. A suivre…

    

Photos : © Mademoiselle Le K – Tous droits réservés

Informations  

Pour se rendre en Corse par Ferry : www.corsicalinea.com, Bureau de vente à Bruxelles : Tel. 02/620 06 76, resa.benelux@corsicalinea.com

Pour rejoindre Marseille en train : www.sncb-international.com. 2 ou 3 liaisons par jour en TGV Bruxelles-France (trajet en 5h10). Si achat en ligne des billets TGV, il est possible de les imprimer chez soi, ou de les télécharger via l’application mobile SNCB International.

CCI de Bastia et de la Haute-Corse : www.ccihc.fr

Autres articles : Destinations & Lifestyle

Un grand merci à Corsica Linea, à la SNCB International et au CCI de Bastia et de la Haute-Corse, pour cette belle invitation. Comme toujours ce sont mes opinions.

Notre second roadtrip en Andalousie: Cadix

Superbe architecture

Promenade dans la vieille ville

Enfin à Cadix, sur la côte atlantique andalouse! Nous sommes partis vers 10h ce matin, des environs de Malaga. En chemin, nous nous sommes arrêtés à une superbe plage déserte de Tarifa. Puis en reprenant la route, à une autre belle plage dans une réserve naturelle perdue au milieu de nulle part. Bref, nous arrivons dans le centre historique de Cadix en milieu d’après-midi. Mieux vaut tard que jamais!

Gros coup de coeur : le bord de mer à des allures de La Havane! Les bâtiments anciens sont superbes. Le rythme est indolent dans la plus vieille cité d’Occident, fondée par les phéniciens il y a 3000 ans. Un décor de cinéma dans une lumière douce, sans touriste à cette époque de l’année. La vieille ville est petite, on en a vite fait le tour : je prends plaisir à me perdre dans ses ruelles et emprunter plusieurs fois le même itinéraire.

        

Castillo de San Sebastián

Tandis que nous cherchons un café avec vue sur l’Océan, nous trouvons par hasard une entrée menant à cette forteresse entourée d’eau (photo de gauche çi-dessous) : le Castillo de San Sebastián. Très agréable promenade, d’où l’on a un autre point de vue de Cadix (première photo de l’article). 

  

La terrasse

  

Très cool, à deux pas de la cathédrale de Cadix, face à l’océan : le rêve! Sur la gauche, lorsque vous êtes face à la Cathédrale (et dos à l’océan). Ambiance relaxe et chouette vue panoramique! D’excellentes olives vertes pour accompagner nos verres, je n’ai plus du tout envie de rentrer à Malaga, notre base pour ce second roadtrip en Andalousie.

Et si on restait à Cadix, mon chéri? “La belle de Cadix a des yeux de velours, Chi-ca! Chi-ca! Chic! Ay! Ay! Ay!” (par Luis MarianoSorry, je n’ai pas pu m’empêcher! Lol! On finit par un petit air vintage d’operette. A suivre…

Photos : © Mademoiselle Le K – Tous droits réservés

Informations  

Autres articles : Destinations & Hotel Reviews

France: Wellness & Yoga Week-end in La Clusaz

  

Day 1

The Yoga

I had the pleasure of rediscovering the mountain in the summer, during the Satiam Yoga Festival in La Clusaz, in the French Alps. An epic arrival after a day between two flights, two airports! In the morning, I flew back to Belgium (first trip), then changed airport that turned into an odyssey via the train (lol). Followed by a big thunderstorm over the airport of Geneva that has us (a journalist friend and I) held an hour and a half in the air … Then transfer by car to La Clusaz. 

So the next morning at 8 AM, sitting on my yoga mat, I can’t wait to benefit from the first yoga and meditation “Master Class” with Robin Golt marking the opening of the festival. In the background, the mountains! Very good meditation session followed by workshops and activities around Yoga and well-being. In the photo above: SUP yoga (or Stand-up paddle yoga) at Lac de La Ferriaz, in a beautiful setting!

  

Sushi Time

Lunch break at Sushi Fumi: cool little restaurant with a slightly surfer atmosphere. Very nice sushi dishes with traditional sushi and others reinterpreted by the two cooks and patrons, with local ingredients and more Western flavors (photos above and left).

We ate so much sushi that we had trouble getting off the restaurant, where you can also have a drink in the afternoon. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Beauty Discovery : SNÖ Eternelle

The workshop that I really liked (you know I’m a beauty junky, lol): the meeting with the founder of luxury organic cosmetics and relaxation, Snö Eternelle and also former multiple World Champion in moguls skiing, Raphaëlle Monod.

The range of the brand includes sun protection (“Mon fluide protection”), a face skin care (Ma crème riche) and a body oil (“Mon huile S.O.S”) with 100% natural ingredients.

As soon as I have tested them, I will give you my thoughts. As they contain essential oils, I prefer to wait this fall or this winter, my skin being more reactive in spring and summer. Coached by the bubbly Raphaëlle to tone our face, we made a lot of grimaces (and laughed a lot). A kind of facial yoga (photo below). 

The Dinner

We go up to the Chalet du Lac, an altitude restaurant of Savoyard traditional cuisine based on local products. Awesome landscape! The cottage is in the Aravis nature reserve. Too bad that night falls quickly.

The dishes are delicious, with huge portions and the atmosphere really cosy thanks to the very friendly owner who made us taste many different Génépi. Photo below: a 5 kilo bread made especially for the restaurant.

  

Day 2

Finally in Nature!

As I didn’t want to try for the first time mountain biking, I took the Beauregard cable car and then walked for an hour through the pastures in altitude. 

Feeling of peace and euphoria sourrounded by the mountain tops and my friends, the cool cows (lol). Then again the cable car to join the group for lunch.

Bucolic Lunch

While part of the group arrived by mountain bike, we arrive on foot to the Chalet de Paccaly located at 1490 meters (photo above and photo on the right). The Aravis chain is spectacular! And the weather oscillates between threatening clouds and blinding sun.

The dishes are simple, but tasty based on flowers and cheeses (photos below). A pure moment of relaxation. 

  

The spa

And to finish in style this short weekend in La Clusaz: 2 hours Deep Nature Spa, one of the largest spa in the French Alps (with an area of 850 m²). The water course of 160 m² is designed by Serge Blanco (a French famous former rugbyman) and includes multiple hydromassage jets …

Exactly everything my body needs before the long drive to Geneva by car and then the plane! 

Photos : © Mademoiselle Le K – Tous droits réservés

Informations  

La Clusaz

Related articles : DESTINATIONSBEAUTY

Many thanks to the Tourism Board of La Clusaz for this beautiful invitation. As always theses are my opnions.