Tag Archives: Vidéos Exclusives

Açores: l’île de São Miguel

De Ponta Delgada à Furnas

Chá Gorreana

Hier, j’ai visité la petite île bijou de Santa Maria. Aujourd’hui, nous partons  à la découverte de la plus grande île de l’archipel des Açores, São Miguel, d’une superficie de 744,7 km². On reprend la même équipe, réveil aux aurores (bis) ; nous roulons vers les plantations de thé.

Après le thé des Seychelles, celui des Azores! Visite de l’usine familiale Chá Gorreana qui produit du thé bio. En photos ci-dessus et vidéos ci-dessous : quelques étapes clés dans la fabrication du thé (de la feuille au sachet). 

 

 

Si vous avez du mal à visionner les vidéos, rafraîchissez la page et avancez un peu le curseur sur la timeline. Et si ça ne fonctionne pas, n’hésitez pas à me laisser un commentaire. 

 

 

Direction Furnas

Poça da Dona Beija

Arrivés à Furnas, nous nous dirigeons vers les bains thermaux Poça da Dona Beija, à l’eau de source ferrugineuse (photos ci-dessus). Le cadre m’a beaucoup plu : le jardin à l’entrée du complexe, m’a rappelé Kyoto.

Malheureusement je n’ai pas eu le temps de tester les bienfaits de l’eau. Notre timing est serré. Direction les geysers dans une autre zone de Furnas (photo ci-dessous).

Caldeiras termas

Paysage lunaire avec de çi de là des puits à ciel ouverts d’eau en ébullition, d’où s’échappe de la fumée. C’est assez fascinant, car ces geysers sont proches des habitations (phots et vidéos ci-dessous). 

 

 

Au lac de Furnas

Fin de cuisson du déjeuner

Court trajet en voiture pour rejoindre le lac de Furnas, où nous assistons à l'”enlèvement” du Cozido das Furnas, un plat traditionnel cuit dans la terre (une sorte de Pot-au-feu). L’attraction est très touristique, mais ça n’est pas gênant tant le paysage autour est beau!

Chaque restaurant a un “four” dédié (un trou), où une équipe réduite d’hommes va déterrer le plat qui a cuit pendant plusieurs heures. Il est chargé dans le coffre d’une fourgonnette pour être livré au restaurant correspondant. Pour nous : le restaurant du Terra Nostra Garden Hotel.     

  

 

Le Terra Nostra Garden Hotel

Un élégant hôtel Art déco

Nous déjeunons à l’agréable Terra Nostra Garden RestaurantLe cadre qui évoque l’univers feutré et art déco d’Hercule Poirot (le détective super star d’Agatha Christie)!

Notre plat principal, le Cozido das Furnas, est composé de différentes viandes et légumes cuits “à l’étouffée”. J’ai beaucoup aimé le pain local qui a une texture proche du pancake, délicieux!

Puis longue promenade dans le Terra Nostra Botanical Park avec l’immense piscine thermale d’eau ferrugineuse à 35-40° et de superbes jardins, comprenant plus de 2000 espèces d’arbres et une magnifique collection de camélias (vidéo et photos ci-dessous). Oui, j’ai eu un coup de coeur pour les camélias… qui l’eût cru (lol)? 

 

Avant de quitter Furnas

Pause café au Furnas Boutique Hotel (photos ci-dessous), décoré par Nini Andrade Silva (oui encore elle!). Dans mon article sur Ponta Delgada, je vous ai présenté l’Azor Hotel dont elle a aussi signé la décoration.

Troisième photo ci-dessous (et vidéo) : la large piscine de l’hôtel Pedras Do Mar, où nous avons goûté des Gins des Açores en fin d’après-midi! Plus original qu’un énième cocktail et jolie décoration intérieure contemporaine minimaliste. 

  

 

Dîner au Caloura Bar à Lagoa

  

Dans une petite crique

A proximité des bateaux de pêcheurs, le Caloura Bar est un restaurant de poissons grillés très frais, simple et goûteux.

Le lendemain matin

Avant de prendre l’avion

Notre dernière matinée aux Azores, déjà! Départ tôt pour le marché de Ponta Delgada, où j’achète des fromages pour offrir (l’odeur dans la valise, lololol!). Direction l’apaisant lac de Fogo, situé dans une réserve naturelle (photos et dernière vidéo ci-dessous).

Et chance, nous sommes seuls sur le site! Courte marche sportive vers un des sommets autour du lac. Je jubile, mais très vite nous devons redescendre et filer pour l’aéroport!

 

  

 

Aurevoir superbes Açores!

A Sete Cidades  

Une dernière vue sur les lacs Vert et Bleu qui selon la légende, se seraient formés des larmes d’un pasteur et d’une princesse ayant eu un amour interdit. Question (d’une ancienne étudiante en anthropologie) : pourquoi les lacs et cascades sont souvent les fruits d’amours interdits dans différentes cultures?

L’aéroport de Ponta Delgada en milieu de journée et prochaine escale à Cascais via Lisbonne… et j’espère une glace chez Santini! 

 

Photos & vidéos : © Mademoiselle Le K – Tous droits réservés.

Informations  

Visit AzoresVisit Portugal, TAP 

Autres articles : HOTEL REVIEWS & DESTINATIONS

Un grand merci à Visit Azores, à Visit Portugal et à la TAP pour cette superbe invitation. Comme toujours, ce sont mes opinions.

Santa Maria, Açores: la nature

Notre point de départ

Levés aux aurores

Nous prenons le vol de 6h30 pour Santa Maria, la plus petite île des Açores (16,6 km de long par 9,1 km de large et une superficie de 97 km2), se trouvant à 81 km de São Miguel.

C’est aussi la plus ancienne de l’archipel : sa formation remonte à environ dix millions d’années. Et la première île découverte et peuplée des Açores. 

C’est un peu (trop) tôt pour moi (lol!). Trente minutes plus tard, nous atterrissons. Le temps que les trombes d’eau s’arrêtent, Henrique, notre guide sur l’île, nous emmène dans l’unique (et très authentique) café d’ouvert à Vila do Porto, la principale ville. 

Puis nous reprenons le 4X4 pour le fort Sao Bras (vidéo ci-dessous). Le paysage et le vent me font penser à l’Irlande (photo ci-dessus). 

 

Si vous avez du mal à visionner les vidéos, rafraîchissez la page et avancez un peu le curseur sur la timeline. Et si ça ne fonctionne pas, n’hésitez pas à me laisser un commentaire. 

En traversant les champs

Décor de cinéma

Nous empruntons un chemin dans les champs (pour traverser le centre de l’île) et le paysage est sublimissime. Mon premier coup de coeur pour Santa Maria!

 

Le Désert Rouge

  

Barreiro da Faneca

Absolument inattendu! Incongru même! Après les champs et les moutons : le Désert rouge. Cette zone aride composée d’argile est unique aux Açores. En quittant Bareiro da Faneca, nous retrouvons des paysages très verdoyants avec de-ci de-là des maisons traditionnelles (photos ci-dessous). 

 

Poço da Pedreira

  

Au nord de l’île

Un paysage impressionnant façonné par l’homme : Poço da Pedreira est une ancienne carrière située à Santa Barbara. La pierre de taille extraite, servait pour la construction des maisons traditionnelles  et la paroisse de Santa Barbara.

Puis nous nous dirigeons vers São Lourenço (photo ci-dessous). Superbe vue de la baie et du village depuis le mirador d’Espigão!

 

Le déjeuner

  

L’euphorie!

Enfin, je vois l’Océan de près. Le bruit et la la force des vagues! Le sable noir de la plage qui contraste avec l’écume des vagues, sous une lumière forte. La couleur de l’eau qui se décline d’émeraude au bleu outremer. C’est magique! Et le poisson grillé est délicieux.

 

Cascata do Aveiro

  

110 mètres de haut!

Regardez bien dans le bord droit de la photo (de droite ci-dessus), la taille de l’humain : insignifiante! A nouveau, nous reprenons le 4X4 pour longer la côte. L’Océan…

 

Ribeira do Maloás

Juste spectaculaire!

Wow! L’unique endroit où j’avais vu ce type de formation volcanique était à Porto Santo (petite île au large de Madère). Nous sommes arrivés à pied en empruntant un petit sentier à flanc de falaise (première photo çi-dessous).

Le choc en découvrant le large plateau verdoyant scindé en deux, avec cet immense mur de « bourdons de lave »! Exceptionnel!

Retour au 4X4 pour une vue panoramique au Pico Alto, le point culminant de l’île à 586,64 mètres d’altitude (seconde photo ci-dessous).  

 

Retour vers São Miguel

En début de soirée, le vol retour vers São Miguel. Autant dire que nous sommes tous crevés. Je pense que le dîner sera folklo (lol). 

Je reviendrai à Santa Maria!

Photos & vidéos : © Mademoiselle Le K – Tous droits réservés.

Informations  

Visit AzoresVisit Portugal, TAPBootlá

Autres articles : HOTEL REVIEWS & DESTINATIONS

Un grand merci à Visit Azores, à Visit Portugal et à la TAP pour cette superbe invitation. Merci aussi à notre guide Henrique Simões. Comme toujours, ce sont mes opinions.

Seychelles, La Digue: nature et convivialité

Bienvenue à La Digue

Après une longue pluie

Arrivée épique au port de La Passe, en ferry de Praslin, en milieu de journée, sous des trombes d’eau. Du coup j’ai annulé la location du vélo. Et j’attends patiemment que la pluie cesse sur la véranda de mon bungalow. 

Sur l’île, on ne peut pas louer de voiture : ce qui est très bien vu sa superficie (9,81 km2)! On se déplace en vélo, char à boeuf, ou taxi (bugy ou voiture). Ca donne un charme fou à ce petit bout de terre de l’Océan Indien! 

Vers 15h la pluie cesse et si l’éclaircit le permet, je visiterai l’île avant la tombée de la nuit, en accéléré en bugy. Premier arrêt : Grande Anse, superbe plage de sable blanc fin, eau turquoise émeraude et rochers granitiques, une merveille! Dangereuse pour nager. En photos et vidéos ci-dessus et ci-dessous.

 

 

Je poursuis mon tour de l’île

Partout l’eau est transparente,

même lorsque le temps oscille entre éclaircie et pluie (sur le photomontage ci-dessous). Après avoir visité une succession d’anses (que je ne vous énumérerai pas!), nous nous arrêtons Chez Jules, le petit bar-restaurant créole d’Anse Banane, idéalement situé face à la mer. Où je goûte un nougat créole à la banane et noix de coco, très parfumé mais beaucoup trop sucré pour moi.

Puis retour à mon bungalow à la décoration kitsch, mais super propre et très bien équipé (photo 2 sur le photomontage ci-dessous). En fait je devais dormir à La Diguoise, mais il y a eu confusion dans les jours. 

L’adresse gourmande

La Diguoise

J’ai la chance de dîner et de prendre le petit déjeuner à La Diguoise, une petite maison d’hôtes très prisée (photo 3 ci-dessus). Accueil très chaleureux dans une belle maison créole avec un magnifique jardin, où il fait bon buller! Une de ces adresses confidentielles que l’on conserve précieusement entre amis. 

Elodie est une propriétaire attentionnée et une cuisinière hors paire (vidéo ci-dessous). Sur le photo montage ci-dessus, le succulent dîner : photo 1, chips maison avec morceaux de noix de coco. Et photo 2, un assortiment de plats créoles avec des salades, du poissons et des beignets. Un régal! Photo 4, un petit déjeuner, beau comme une peinture… dans un cadre super relaxant (photos ci-dessous).

J’aime l’indolence de La Digue. Je reviendrai.

 

  

Le lendemain: départ pour Mahé via Praslin

Photos & vidéos : © Mademoiselle Le K – Tous droits réservés.

Informations  

Seychelles Tourism Board, La DiguoiseAir Seychelles

Autres articles : DESTINATIONS & HOTEL REVIEWS

Un grand merci au Seychelles Tourism Board et Air Seychelles pour cette superbe expérience. Un grand merci aussi à Elodie et sa souriante équipe à La Diguoise, pour ce chaleureux accueil. Comme toujours, ce sont mes opinions.