Tag Archives: Testé

Japon: The Hiramatsu Hotels & Resorts Sengokuhara

Vue directe sur le Mont Fuji

Notre seconde halte à Hakone

Nous arrivons au très exclusif Hiramatsu Hotels & Resorts Sengokuhara, dans les environs d’Hakone, en milieu de journée, après mille et un péripéties sur la route (nous nous sommes perdues plusieurs fois! lol). D’architecture très moderne, ce petit établissement de 11 chambres, est un véritable musée d’art dans la nature.

Dans une décoration léchée avec beaucoup d’éléments venus d’Italie, je découvre avec plaisir et stupeur des peintures et sérigraphies numérotées de maîtres japonais et occidentaux (Kataoka Tamako, Chagal, Buffet, Miro… ). Le propriétaire des Hiramatsu Hotels & Resorts, fin collectionneur d’art, a voulu que cet hôtel soit dédié à la gastronomie et au farniente.

Ici pas de longue liste d’activités : notre onsen privatif avec une eau venant soit de la source d’Ubako, soit de celle d’Owakudani (ayant toutes les deux des effets bénéfique pour la peau) se trouve au centre de notre large salle de bain/terrasse donnant sur Fuji San (le mont Fuji). Tôt le matin, la vue est saisissante (photo ci-dessus prise de notre chambre). Comme un sentiment d’euphorie flotte dans l’air…

  

“Tout n’est qu’ordre et beauté”

L’élégante chambre aux dimensions d’une suite est un havre de “luxe, calme et volupté” (Beaudelaire). Pour une meilleure insonorisation, devant chaque chambre, un couloir privatif en verre et de la moquette isolent du bruit (7ième photo ci-dessous).

Et si comme nous, vous êtes fans de beauté et d’espace, cette salle de bain est un rêve! Je ne quitte plus mon onsen, les yeux rivés sur la cîme des arbres, Fuji San et l’horizon (photo ci-dessus).

J’ai aussi beaucoup aimé les panneaux coulissants qui permettent de moduler l’espace et de cacher des éléments comme la télé. Le large et design canapé en cuir est un monstre de confort. Je ne parle même pas de la literie, tout, le moindre détail est parfait! 

     

Le restaurant gastronomique

  

Le dîner

Sur les deux photos ci-dessus : le vue depuis notre chambre, sur le jardin éclairé à la tombée de la nuit et en arrière-plan, la silhouette de Fuji San. Ci-dessous : le plan d’eau vu depuis la salle principale du restaurant. La cuisine du Chef Kenjiro Yoshikoshi est aussi captivante à voir qu’à déguster. 

Au dîner, se succèdent des tableaux dans l’assiette : le plaisir de la vue associé à celui du palais, par une enthousiasmante expérience des saveurs et textures, couleurs et formes. Rarement, j’ai vu d’aussi beaux et bons plats.  Par exemple : sur la seconde et troisième photo photo ci-dessous, les “Spaghetti puttanesca with marinated abalone“. En fait, le chef, spécialisé dans la cuisine italienne, vous recommande de mélanger les spaghetti avec la sauce blanche fouettée. C’est divin, inédit, top!

Je pourrai vous énumérer la longue liste de plats servis, avec mon maigre vocabulaire culinaire (je ne suis pas un critique gastronomique). Mais j’ajouterai juste que la cuisine du chef Kenjiro Yoshikoshi est de l’art. Elle est hédoniste, généreuse et gaie.

Tout comme le chef, elle excelle sans prétention. J’ai envie d’ajouter : tout comme toutes les personnes qui travaillent dans cet hôtel. Le service est incroyable et très chaleureux. Domo arigato gosaimasu (dernière photo : l’équipe)!

    

Le petit déjeuner

  

Photos : © Mademoiselle Le K – Tous droits réservés

Informations  

The Hiramatsu Hotels & Resorts Sengokuhara

Organiser son voyage avec Exclusif Voyages

Se rendre au Japon : vols directs depuis Bruxelles & Paris avec ANA

Autres articles : DESTINATIONS & HOTEL REVIEWS

Un grand merci à Exclusif Voyages, à Ryokan Collection et à toute l’équipe du Hiramatsu Hotels & Resorts Sengokuhara, pour cette superbe et chaleureuse invitation. Comme toujours ce sont mes opinions.

Japon: Sasayuri-Ann Terrace Villas (Jour 1)

La villa Ozonu

  

La chambre

En arrivant ce matin de Kyoto, dans la petite gare de Nabari, nous étions loin d’imaginer notre séjour au Sasayuri-Ann Terrace Villas. Nous sommes en pleine (vraie) campagne à une heure de train de Nara, une immersion totale dans un Japon traditionnel et authentique.

Nous sommes accueillies par M. Matsubayashi, le propriétaire qui avec son épouse et ses deux fils, s’occupent des deux villas. Nous séjournons dans la nouvelle villa Ozonu, aux boiseries claires, ouverte sur un magnifique jardin zen (ci-dessus, première photo de l’article). Savant mélange de tradition et de luxe, sobre et extrêment confortable (salle de bain et cuisine modernes). J’ai l’impression d’être dans un film d’Ozu. 

Le soir, l’espace principal est transformé en chambre. On est projeté dans une autre dimension, avec en toile de fond, le jardin éclairé et le bruit de l’eau. Superbe! Photos ci-dessus et ci-dessous : mes premiers essayages de yukata (kimono d’été japonais) dans la chambre.

  

Shabu Shabu

  

Avec délicatesse

Après une longue journée, nous prenons notre premier dîner autour du feu, au centre de la pièce principale. Nos hôtes nous ont préparé un Shabu Shabu (la fameuse fondue japonaise).

Des légumes et du boeuf de la région (coupé en très fines tranches marbrées, comme le boeuf de Kobé) sont trempés dans de l’eau bouillante, puis assaisonnés de sauce sésame. Je ne connais pas la recette exacte, mais c’est délicieux. Subtil, léger et goûteux (photo ci-dessous).

En désert, une boule de glace maison, saveur saké, servie dans une coupe en céramique et avec une cuillère glacées (photo ci-dessus). 

Ikebana & jardins zen

Méditation contemplative

Le jardin est la grande fierté de M. Matsubayashi qui s’est inspiré des plus beaux jardins zen et qui chaque soir, l’arrose méticuleusement. D’ailleurs la villa et le jardin ne font qu’un.

Le jardin se décline en trois versants : le Landscape Rock Garden (paysage de pierres), le Pinetree Garden (jardin de pins) et le Scenery-Borrowing Garden (jardin du paysage emprunté), avec au loin, les montagnes bleutées (dernière photo de l’article). Cadre enchanteur.

Dans l’après-midi, nous avons assisté à un cours privé d’arrangement floral donné par Mme Matsubayashi, maître d’Ikebana. J’ai aimé ses gestes précis et sûrs. Avec peu d’éléments, sa composition est superbe. Pas de place au superflu, seul l’essentiel compte. Minimaliste japonais.

 

  

La cérémonie du thé

Le Japon immuable

Dans une autre partie du jardin, se trouve une véritable maison de thé séculaire (impressionnant!), aux dimensions d’une maison de poupée avec portes et fenêtres en papier. D’après M. Matsubayashi, les japonais aiment tout ce qui est petit.

J’ai à la fois l’impression d’être Alice au Pays des Merveilles et de me sentir comme un éléphant dans cet espace confiné qui semble fragile. Aussi étrange que cela puisse paraître, très vite chacun retrouve son petit espace vital.

Jadis cette cérémonie était pratiquée par des moines et permettaient aux grands du Japon (samouraï) de partager un instant de paix autour d’une tasse de thé. Aujourd’hui, les maîtres de la cérémonie du thé sont en majorité des femmes.

Tout est très codifié, le geste est lent, gracieux et maîtrisé, répétitif aussi, comme une chorégraphie. On entend le bruit de l’eau et des oiseaux dehors. Le macha et la confiserie sont excellents.

A suivre… 

  

    

Photos & vidéos : © Mademoiselle Le K – Tous droits réservés

Informations  

Sasayuri-Ann Terrace Villas

Organiser son voyage avec Exclusif Voyages

Se rendre au Japon : vols directs depuis Bruxelles & Paris avec ANA

Autres articles : DESTINATIONS & HOTEL REVIEWS

Un grand merci à Exclusif Voyages, à Ryokan Collection et à Mr et Mme Matsubayashi et à leurs enfants pour cette magnifique immersion dans un Japon traditionnel et hédoniste. Comme toujours ce sont mes opinions.

Le Grand Hotel Zermatterhof à Zermatt

  

Une suite avec vue

De jour et de nuit

J’aime les hôtels avec une histoire, les palaces qui savent se réinventer, tout en conservant un charme d’antant. Quel plaisir en découvrant ma Junior suite au Grand Hotel Zermatterhof (1879), avec des panneaux de bois clair dans l’entrée et dressing séparés! Photo-montage ci-dessous : photos 1 et 2, l’entrée bien équipée avec cafetière et mini bar. 

L’hôtel est situé au centre du village de Zermatt, à deux pas du Musée du Cervin et de rues commerçantes. D’où cette magnifique vue de mon lit (première photo ci-dessus) et du salon (seconde photo ci-dessus), sur le village et la montagne omniprésente. Autre grand crush : la salle de bain simple, chic et contemporaine! Les chambres ont été rénovées récemment.

Et le fin du fin, le Menu d’Oreillers. Tout pour éprouver ma paresse naturelle (lol)! Programme chargé, je n’aurai malheureusement pas le temps de faire un stop au spa!

  

Les restaurants

Dîner au Say Cheese!

Une fondue au champagne et truffes au Say Cheese! Un des trois restaurants du Grand Hotel Zermatterhof, spécialement dédié au fromage. Les plats sont délicieux (photo ci-dessus et photo-montage ci-dessous). Le pain chaud (que l’on coupe par carré) à tremper dans la fondue, est à tomber!

La déco assez minimaliste de pierre et de bois m’a vraiment plu, le service est au top et la clientèle “jeune”. L’adresse où dîner à Zermatt.

La Brasserie Lusi

Dans le photo-montage ci-dessous : 1, mon restaurant préféré, le Say Cheese! 2 & 5. Autre restaurant de l’hôtel, la Brasserie Lusi, au cadre classique et où j’ai pris un dîner léger et savoureux, après l’orgie de fromage de la veille! 3 & 4. Petits déjeuners légers (aussi) sous la verrière de la grande salle de la brasserie Lusi. 6. Le blason de Zermatt

Photos : © Mademoiselle Le K – Tous droits réservés

Informations  

Grand Hotel ZermatterhofZermatt TourismeValais, www.MySwitzerland.comSWISSSwiss Travel System (STS)

Autres articles : DESTINATIONS & HOTEL REVIEWS

Un grand merci au Grand Hôtel Zermatterhof, Zermatt Tourisme, Valais/Wallis promotion, Switzerland Tourism, SWISS et Swiss Travel System (STS) pour cette superbe invitation. Comme toujours, ce sont mes opinions.