Tag Archives: Ska Electro

Jean-Charles de Castelbajac: défilé Printemps-Eté 2009

Du spectacle plaisir, pur show : mannequins « bisoutés » souriants, topissimes robes fantasques rock’n’roll bustier diadème. Ou encore politisées : symbolique robe Barak Obama unaniment ovationnée par le public. Et bien sûre l’excellente performance de cet underground trio briton de Ska Electro, Man Like Me ! Communicative et irrépréhensible envie de bouger dans la salle conquise amusée. Et même après le passage de l’improbable mariée, note finale de glam et d’humour : le concert dure encore… et encore ! Bravo JCDC, you rock !

http://www.jc-de-castelbajac.com/

Autres articles : 

Jean-Charles de Castelbajac: l’interview

Londres, la nuit: le Sketch, chez Momo…

DESTINATIONS

 

 

Jean-Charles de Castelbajac: The Interview

- I’ve worked for 40 years,  I have a glossary.

His show for Women Collection Spring-Summer 2009 is a wow Paris event with great times : the Barak Obama’s dress greeted with wild applause and the Ska Electro concert of the unbelievable Man Like Me and the long-haired Addams Family bride. Here in the backstage effervescence, my exclusive JCDC’s glossary by JCDC himself. Not easy to follow his prolix speed flow.

First fashion show: “At seventeen years old and I’ve already been in a “situationniste” dimension”.

Loyalty: “I’ve never left my primary colors. My work evolution: the presence of black”. 

Fashion: “A connection between people. Tool of hope and democracy”.

JCDC: « A psychédélique elegance. Today to survive, we need humor. A reference : Pee Wee Herman. Finding a sense. Today, there is a real political sense”.

Barak Obama: “ The engagement for a kind of hope”.

News: “The oppressing vertigo of traumatic TV frames”.

Urge: “Of hope and joie de vivre (joy)”.

Dreaming: “The show set, the clouds came from the subconscious. This fashion show is like an installation including set and music and clothes, where the dream is always present”.

Music: “It’s deep-rooted. And I write songs, I don’t make any difference between fashion and music, it’s inseparable. I can’t separate the band from the set from the fashion show. I wrote seven songs of the next Mareva Galenter album”.

Man Like Me : “I’ve loved this Ska Electro discovered on MySpace”.

Mickey: “Thanks to Mickey Mouse, I’ve met Kayne West, Jay Z, LL Cool J and many other famous Rap stars found of my clothes with Mickey’s prints. They were the first to name me JCDC too”.

Next: “I really like this gifted coming-up generation”.

And he concludes: “I’m lucky”.

Thanks a lot Mr. JCDC! 

http://www.jc-de-castelbajac.com/

Related posts :

Jean Charles de Castelbajac: JCDC Show Spring-Summer 2009 

London nights: Sketch, Momo, Osatsuma…

INTERVIEWS

 

 

Jean-Charles de Castelbajac: l’interview

- Quand on a 40 ans de travail, on a un lexique.

Son défilé spectacle Printemps-Eté 2009 est un véritable événement, ponctué de moments forts : la robe Barak Obama ovationnée, le concert Ska Electro des incroyables Man Like Me et la mariée très Famille Addams. Voici dans l’effervescence du backstage, en exclu mon mini lexique JCDC par JCDC himself. Il faut suivre : le créateur a le débit rapide, prolixe.

Premier défilé :  « A 17 ans, j’étais déjà dans une dimension situationniste ».

La fidélité : « Je n’ai jamais quitté mes couleurs primaires. L’évolution dans mon travail : la présence du noir ».

La mode : « Une connection between people. Outil d’espérance et de démocratie ».

JCDC : « Une élégance psychédélique. Pour survivre aujourd’hui, il faut de l’humour. Une référence : Pee Wee Herman. Trouver du sens. Aujourd’hui, il y a un vrai sens politique ».

Barak Obama : « L’engagement pour une forme d’espérance ».

L’actualité : « Le vertige angoissant des images traumatisantes télévisuelles » .

L’envie : « D’espérance, joie de vivre ».

Rêver : « Le décor du défilé, les nuages : c’est quelque chose qui est parti du subconscient. Le défilé est pensé comme une installation décor musique vêtements, où le rêve est toujours présent ».

La musique : « C’est viscéral. Et je crée aussi des chansons, tout ça est indissociable. Je n’arrive pas à dissocier le groupe du décor du défilé. J’accompagne Mareva Galenter : j’ai fait sept chansons sur son dernier album ».

Man Like Me : « J’ai adoré ce Ska Electro découvert sur Myspace ».

Mickey : « C’est par Mickey Mouse que j’ai connu Kayne West, Jay Z, LL Cool J et beaucoup d’autres stars du Rap qui m’ont renommé JCDC ».

Next : « J’aime beaucoup cette génération en devenir qui est pleine de talent ».

Et de conclure : « J’ai de la chance ».

Merci JCDC!

http://www.jc-de-castelbajac.com/

Autres posts :

Jean-Charles de Castelbajac: défilé Printemps-Eté 2009 

Londres, la nuit: le Sketch, chez Momo…

 

INTERVIEW