Tag Archives: Promenade

Club Med Peisey-Vallandry: Ski, Outdoors et Culture

Ski en mode Daft Punk

A cause du masque : c’est la première fois que je porte un masque sur mon casque! D’abitude je suis plus lunettes que masque, enfin je croyais… Arrivée hier pour la conférence de presse du Printemps du ski, je rejoins Gary ce matin, mon moniteur de ski ESF pour découvrir un peu du domaine skiable de Peisey-Vallandry.

Nous ferons un crochet par les Arcs, à l’Arc 1800, où dans un de mes précédents posts, je vous avais présenté le Lodge au Mille8. Je ne me lasse pas du superbe panorama aux massifs dentelés, ni de skier sur les pistes bordées des sapins!

 

Promenade baroque

  

La superbe chapelle Notre Dame de Vernette

L’après-midi, ma promenade en raquettes est annulée par manque de neige. Je rejoins un groupe de marcheurs. Au programe, visite et patrimoine de l’étonnante chapelle Notre Dame de Vernette : un petit bijou d’art baroque savoyard, isolé à 1816 mètres d’altitude au-dessus du village de Peisey-Nancroix.

Je vous recommande la visite guidée, organisée par la Fondation Facim. Passionnante!

    

Instrospection

Humeur contemplative

Des paysages magnifiques qui rappellent des estampes : un moment pour moi de communion avec la nature. Ce banc perdu au milieu de nulle part, magique! Nous rentrons car la météo devient menaçante.

Qui a dit qu’il n’y avait pas de neige?

Retour épique

Dernier jour : depuis hier soir, il neige non stop! Quelle surprise en découvrant le paysage depuis la terrasse de ma chambre (photo-montage ci-dessus)! Enfin tout et blanc et quelques heures plus tard, je pars sous de forte chutes de neige.

Qui a dit qu’il n’y avait pas de neige? LOL!

Photos : © Mademoiselle Le K – Tous droits réservés.

Informations   

Le Printemps du Ski, France MontagnesClub Med Peisey-Vallandry, Office de tourisme de Peisey-Vallandry

Autres articles : LIFESTYLEDESTINATIONS & HOTEL REVIEWS

Merci à France Montagnes et au Club Med Peisey-Vallandry pour cette très agréable invitation. Comme toujours ce sont mes opinions.

Week-end à Évora – Jour 2

Portugal-Alentejo-Evora-Walking-Tour-11-Photo©Mademoiselle Le K

Entre art et histoire

Portugal-Alentejo-Evora-Walking-Tour-13-Photo©Mademoiselle Le K  Portugal-Alentejo-Evora-Walking-Tour-14-Photo©Mademoiselle Le K

Fórum Fundação Eugénio de Almeida

Après un brunch au bord de la piscine, sur le toit du Vitória Stone Hotel, je me dirige (cette fois, sans vélo) vers le centre historique d’Évora, classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Face au temple romain, le Fórum de la Fundação Eugénio de Almeida, où je visite l’exposition, “All Heritage is Poetry“.

Et là, ô surprise en entrant dans la première salle : une oeuvre d’Ai Weiwei, Stone Pilar (photo de droite ci-dessus). En première photo de ce post : à l’entrée de l’exposition, on peut lire sur une table de ping-pong, “O amanha é a questao” (“Demain est la question“), une réflexion sur ce qu’est le patrimoine et sa conservation. Cette visite du Forum et de l’exposition a été passionnante.

Sur la photo de gauche ci-dessous : un plafond remontant à la terrible Inquisition portugaise qui a duré près de trois siècles (du XVe au XVIIIe siècle). Une partie des locaux de la fondation Eugénio de Almeida se trouve dans l’ancien Palais de l’Inquisition (vue extérieure du bâtiment sur la quatrième photo ci-dessous).  

Portugal-Alentejo-Evora-Walking-Tour-16-Photo©Mademoiselle Le K  Portugal-Alentejo-Evora-Walking-Tour-23-Photo©Mademoiselle Le KPortugal-Alentejo-Evora-Walking-Tour-12-Photo©Mademoiselle Le KPortugal-Alentejo-Evora-Walking-Tour-10-Photo©Mademoiselle Le K

Flâner, lever la tête

Portugal-Alentejo-Evora-Walking-Tour-2-Photo©Mademoiselle Le K  Portugal-Alentejo-Evora-Walking-Tour-3-Photo©Mademoiselle Le K

Prendre le temps

J’aime me promener aux heures où les gens sont attablés. Les rues et les sites touristiques sont désertés. Je peux me concentrer sur mes photos, voir, découvrir. Et lorsque nous voyageons à deux, je préfère être photographiée quand il n’y a personne.

Sur la photo de gauche ci-dessus : je rêve d’avoir la même terrasse. Photos ci-dessous : le Páteo de São Miguel, propriété de la Fundação Eugénio de Almeida. Dans la cour intérieure, une oeuvre d’art contemporain et un banc au dossier recouvert d’azulejos anciens. 

Portugal-Alentejo-Evora-Walking-Tour-4-Photo©Mademoiselle Le K  Portugal-Alentejo-Evora-Walking-Tour-5-Photo©Mademoiselle Le KPortugal-Alentejo-Evora-Walking-Tour-6-Photo©Mademoiselle Le K

Un petit musée original

A l’entrée du Páteo de São Miguel, se trouve le musée des calèches (Coleção de Carruagens). En plus des calèches, on découvre dans un court métrage l’histoire de la famille Eugénio de Almeida. 

Un saut dans le temps : costume queue de pie dans une malle géante, trousse de toilette et sac à chapeaux…

Portugal-Alentejo-Evora-Walking-Tour-7-Photo©Mademoiselle Le K  Portugal-Alentejo-Evora-Walking-Tour-8-Photo©Mademoiselle Le KPortugal-Alentejo-Evora-Walking-Tour-9-Photo©Mademoiselle Le K

En fin de journée

Portugal-Alentejo-Evora-Walking-Tour-22-Photo©Mademoiselle Le K

Marcher dans un dédale de rues étroites

aux bâtiments bordés de peinture jaune ou bleu. Croiser de ci-de là de rares passants. Je termine ma longue promenade (commencée en fin de matinée) à la terrasse du café restaurant Páteo.

On se retrouve très vite à Comporta pour une session de surf avec ma joyeuse équipe (du rafting et vélo)! A suivre…

Portugal-Alentejo-Evora-Walking-Tour-18-Photo©Mademoiselle Le K  Portugal-Alentejo-Evora-Walking-Tour-20-Photo©Mademoiselle Le KPortugal-Alentejo-Evora-Walking-Tour-19-Photo©Mademoiselle Le K  Portugal-Alentejo-Evora-Walking-Tour-17-Photo©Mademoiselle Le K

Photos : © Mademoiselle Le K – Tous droits réservés.

Informations  

Visit Portugal & Visit Alentejo

Autres articles : DESTINATIONSLIFESTYLE & HOTEL REVIEWS

Un grand merci à Visit Alentejo et à Visit Portugal pour cette superbe invitation. Comme toujours, ce sont mes opinions.

Ombrie, Italie: en route vers Amelia et Pérouse

Umbria-Italy-Amelia-1-Photo ©Mademoiselle Le K

Une abbaye bénédictine

Umbria-Italy-Abbazia-San-Pietro-Valle-Ferentillo-1A-Photo ©Mademoiselle Le K

Ce matin nous quittons Norcia

et l’élégant Palazzo Seneca (déjà!) pour Perouse. Sur la route, nous nous arrêtons à l’Abbazia di San Pietro in Valle : abbye bénédictine remontant au VIIIe siècle, posée sur le Monte Solenne.

Entouré d’une nature intacte et verdoyante ponctuée de longilignes cyprès (mes arbres préférés), le lieu se prête à l’introspection et au calme. Belle lumière d’automne, l’apaisant silence. Les fresques de la petite l’église, datant de différentes époques, sont superbes.

Selon la légende, deux ermites venus de Syrie, Jean et Lazare avaient construit un ermitage, devenu lieu de culte des populations locales. Plus tard, Faroaldo II, Duc de Spoleto, eut la vision dans un rêve que Saint-Pierre lui ordonnait d’ériger une église en son honneur. Lors d’une chasse, le Duc repéra le petit oratoire construit par Jean et Lazare et fit bâtir à cet endroit, l’église dédiée à Saint-Pierre et le monastère.

Nous reprenons la route vers la Cascata delle Marmore. Road trip…

Umbria-Italy-Abbazia-San-Pietro-Valle-Ferentillo-2A-Photo ©Mademoiselle Le K

La Cascata delle Marmore

Umbria-Italy-Marmore-Falls-Cascata-delle-Marmore-1A-Photo ©Mademoiselle Le K

Le temps se couvre

Il pleut lorque nous arrivons à la Cascata delle Marmore, la plus haute chute d’eau artificielle au monde, d’une hauteur de 165 m! L’eau fait un bruit assourdissant : première impression d’une puissance extrême (photo montage ci-dessus)! Je me sens lilliput.

L’imposante chute d’eau sur trois niveaux, dont le plus grand niveau mesure 83 m, fut créée par le consul romain Curio Dentato (en 271 avant Jésus Christ) pour écouler les eaux stagnantes. On peut emprunter plusieurs sentiers pour atteindre les différents niveaux. Les deux plus beaux points de vue sont : Specola et Balcone degli Innamorati (Balcon des Amoureux).

Dans un des sentiers, nous tombons sur Gnefro (ou plutôt l’inverse, lol!), la mascotte des chutes (sorte de lutin vert, vif et pétillant), joué par un acteur qui raconte aux enfants (petits et grands), la légende de Velino.

Un jour, le berger Velino aperçut du haut d’une falaise des nymphes. Surprises, elles s’enfuirent, sauf Nera, la plus belle. Nera et Velino tombèrent follement amoureux et se marièrent. Ce qui mit les dieux en colère. Ils transformèrent Nera en rivière (Nera). Inconsolable Velino se jeta dans la rivière. Mais avant qu’il ait atteint l’eau, Jupiter le transforma en cascade.  

Et nous remontons sur notre char en direction d’Amélia…

Umbria-Italy-Marmore-Falls-Cascata-delle-Marmore-2-Photo ©Mademoiselle Le K

Amelia

Umbria-Italy-Amelia-Museo-Archeologico-Photo ©Mademoiselle Le K

Le Musée d’archéologie  

Après un déjeuner tardif à Amelia, une des cités les plus anciennes d’Italie (antérieure de plusieurs siècles à Rome) et probablement la plus ancienne colonie d’Ombrie : je visite le Musée d’archéologie. J’aime l’architecture austère du cloître (photos ci-dessus).

La pièce maîtresse du musée est la statue en bronze quasi intacte de Germanicus (Nero Claudius Drusus Germanicus), né à Rome en 15 avant Jésus Christ et fils du général Drusus Senior, frère du futur empereur Tiberius (photo 4 sur le photo montage ci-dessus). 

Germanicus eut une brillante carrière politique et militaire. Il mouru à 34 ans d’une maladie inconnue. Les soupçons se portèrent sur son oncle et père adoptif, Tiberius qui n’appréciait pas sa popularité grandissante. 

Umbria-Italy-Amelia-Teatro-Sociale-Cisterne-Romane-Photo ©Mademoiselle Le K

Le Teatro Sociale et les Cisterne Romane

Je suis Michela, notre guide, dans un dédale de petites rues dans le haut de la vieille ville. Belles façades colorées et points de vue panoramiques sur la vallée (voir la première photo de cet article).

Au détour d’une rue étroite et fleurie : l’éclatante façade jaune du Teatro Sociale (Rosita Bassini), conçu en 1782 par l’architecte Stefano Consacchi. D’une capacité de 200 places, ses mécanismes scéniques sont toujours utilisés lors des spectacles de musique et pièces de théâtre. Sur le photo montage ci-dessus, une photo des balcons et du plafond.  

Et déjà, nous filons vers les Cisterne Romane (Citernes Romaines). Tandis que nous choisissons nos casques, l’excitation monte. Ces citernes, construites lorsqu’Amelia, devint municipe romain, comprennent dix réservoirs restés intacts. L’eau de pluie était stockée dans les bassins et les habitants pouvaient utiliser cette eau librement.

Sur le photo montage ci-dessus : l’escalier abrupt, un des réservoirs, l’entrée principale et une des issues pour passer d’un réservoir à l’autre. Visite à faire pour tous les amateurs d’histoire antique! 

Dîner à Pérouse

Umbria-Italy-Perugia-Dinner-Ristorante-del-Sol-Gelateria-Artigianale-Biologica-Photo ©Mademoiselle Le K

ENFIN (lol) Pérouse! Il est 20h, lorque nous arrivons dans le centre historique de Pérouse. Dîner au Ristorante del Sole : excellent risotto aux truffes (1), accompagné de dinde panée, en profitant d’une vue panoramique sur une grande partie de l’Ombrie. Dommage qu’il fasse nuit…

Le centre médiéval de la ville est superbe! Et bondé de monde : ville estudiantine à l’ambiance animée et vivante, très très agréable! Et bonne humeur communicative! Avec en déssert, une glace bio à la Gelateria Artigianale Biologica (Corso Vannucci 93), recommandée par Francesca, fière native et habitante de Pérouse : )) Buonasera ai tutti! 

Photos : © Mademoiselle Le K – Tous droits réservés

Informations   

Regione Umbria et Alitalia

Autres articles : DESTINATIONS & HOTEL REVIEWS

Un grand merci à Regione Umbria et Alitalia pour cette belle invitation. Comme toujours ce sont mes opinions.