Tag Archives: Patrimoine

Japon: Sasayuri-Ann Terrace Villas (J2)

La cérémonie du feu

Voici la suite de mon article : Japan Sasayuri-Ann Terrace Villas (Jour 1). Avant que vous en commenciez la lecture : si les vidéos mettent du temps à charger, ou si elles s’arrêtent en cours de lecture, actualiser la page. 

Ce matin tôt vers 7h30, nous assistons à la Cérémonie du feu dans le petit temple de la propriété du Sasayuri-Ann (nous sommes huit personnes, moines inclus). Notre hôte et propriétaire des villas, M. Matsubayashi est aussi un moine de la secte Shugendo, une des plus vieilles du Japon.

Sur un bâtonnet en bois, chacun de nous, la veille, a inscrit un voeux avec son nom, ou celui de la personne à qui est destiné le voeux. Ces bâtonnets alimenteront le feu au cours de la cérémonie. Le rite est scandé par le tambour, le chant et les incantations. C’est impressionnant.

Pendant : j’observe, j’absorbe les moindres détails sans comprendre. Aussi plus tard dans la journée, j’interroge M. Matsubayashi sur la Cérémonie du feu qui a lieu le 28 de chaque mois. Il répond que dans l'”esoteric Buddhism”, le feu est le symbole de Dieu.

 

 

Les 48 chutes d’Akame Shijyuhachitaki 

  

En fin de matinée,

Nous nous rendons aux 48 chutes d’Akame (Nabari), la région est le berceau des Ninjas qui comprenaient aussi des femmes. L’histoire raconte que dans la période féodale, un ninja agent secret s’entrainait aux chutes d’Atame.

Quel bonheur d’être à nouveau au contact de la nature (aménagée) : belle déclinaison de verts! Nous avons même spontanément fait du tree hunging (étreindre le tronc d’un arbre) tant le lieu est inspirant. Je sais, je sais… Mais croyez-le ou non, ceci ajouté à la contemplation et au bruit des chutes, nous a rechargé.

Certaines chutes sont aisément accessibles d’autres plus difficiles (s’équiper de chaussures de randonnée et prévoir plus d’une heure). Nous avons atteint la Nunobiki Fall (soit la huitième chute, photo de gauche ci-dessus) de 30 mètres de haut. C’est paraît-il une des plus belles. Chi va piano, va sano, va lontano, okay (lol)!

  

Le concert de flûte de bambou

De retour à la villa Ozunu que nous occupons, le musicien Toshimitsu Ishikawa nous fait découvrir le son et les accords particuliers à la flûte de bambou (portrait photo de droite ci-dessus). Une musique très poétique et très dépaysante qui apaise l’âme.

Je ne vous ai mis que de courts extraits, car les morceaux sont longs et je n’arrivai pas à les télécharger sur la page. Je pense réaliser un film sur le voyage avec des séquences plus complètes que je mettrai en ligne sur You Tube. 

 

 

Un dîner gastronomique 

  

Kaiseki

Avez-vous jamais rêvé qu’un chef étoilé Michelin fasse une démonstration de cuisine, à domicile rien que pour vous? Dans la suite de nos aventures au Sasayuri-Ann Terrace Villas, nous avons eu cette jolie surprise avec le chef Kouzi Nagata, propriétaire du Manso restaurant à Nara!

Instant magique avec un chef humble et généreux qui maîtrise l’art de la coupe (10 ans pour le fameux poisson au millier d’arrêtes) et de la beauté. Chaque plat est graphique et épuré. Les saveurs sont délicates, avec un jeu subtile sur les textures.

Le chef veut vous faire plaisir, tout en partageant son savoir. Collectionneur de lames anciennes, il m’a aussi montré et laissé toucher des sabres vieux de plusieurs siècles ayant appartenus à des samouraï.

 

 

Photos & vidéos : © Mademoiselle Le K – Tous droits réservés

Informations  

Sasayuri-Ann Terrace Villas

Organiser son voyage avec Exclusif Voyages 

Se rendre au Japon : vols directs depuis Bruxelles & Paris avec ANA 

Autres articles : DESTINATIONS & HOTEL REVIEWS

Un grand merci à Exclusif Voyages, à Ryokan Collection, à Mr et Mme Matsubayashi et à leurs enfants, aux moinrs Shugrndo ainsi qu’à M. Toshimitsu Ishikawa et M. Kouzi Nagata, pour cette magnifique immersion dans un Japon traditionnel et hédoniste. Comme toujours ce sont mes opinions. 

Suisse, Zermatt : randonnée, le Cervin et le Gornergrat

L’arrivée

Avion-Train-Bus-Train

Vous m’avez manqué! Je suis de retour dans le blog et dans les superbes Alpes suisses : ma première fois dans le canton du Valais plus exactement! En route pour Zermatt. Le trajet a été un peu long, dû à un problème technique du train express pris à l’aéroport de Zurich.

Je suis montée dans le train suivant, sans vérifier qu’il était un omnibus! Puis, il y a eu un tronçon en bus, entre deux gares de train, à cause d’une importante chute de neige. Les paysages sont grandioses et les trains très confortables. 

D’ailleurs je vous recommande de vous munir du Swiss Pass qui permet des trajets illimités en train, car et bateau, valable le temps de votre séjour. Parfait en cas d’imprévu.

La randonnée

Des vues à couper le souffle

Nous sommes dans le plus haut domaine skiable des Alpes. Mais je ne skierai pas aujourd’hui. Nous partons pour une petite randonnée hivernale à travers pistes de ski et hameaux de carte postale.

Première étape : de Sunnegga jusqu’à Findeln, environ 40 minutes (sans difficulté). Nous déjeunerons à Findeln. Puis nous continuerons jusqu’à Zermatt : près d’une heure de pente avec un bon dénivelé, dont une partie dans les bois, avec une neige gelée par endroits.

La beauté du cadre me rend euphorique, même si mes fessiers travaillent dur. Je suis convaincue qu’en rando, la descente demande toujours plus d’effort (lol)!

    

Nourrir le corps et l’esprit

Déjeuner panoramique

à flanc de montagne, au restaurant Findlerhof. Nous avons décidé de rester dehors, en terrasse pour profiter de la vue à 180 degrés. Mais la météo est changeante.

Le temps de recevoir mes sashimi de thon et salade verte (quelle idée! Journée light après une soirée d’orgie de fondue!) : je suis transie de froid (photos ci-dessous) ! LOL!

  

Magique Gornergrat

L’impression de partir au bout du monde!

Si vous aimez les trains, vous devez absolument tester le Gornergrat Bahn. Le Gornergrat est le troisième plus grand glacier des Alpes.

Lorsque nous prenons le train, il fait mauvais à Zermatt. Je craignais que ce soit aussi couvert, arrivée à destination. Mais au fur et à mesure que le train monte, le ciel est de plus en plus bleu et le soleil présent.

  

Le fameux Mont Cervin

Très capricieux l’ami!

Le Mont Cervin est une diva! Le matin tôt, nous avons gagné le Rothorn, pour profiter d’une vue directe sur le Mont Cervin et du paysage qui s’étire du massif de la Pointe Dufour (le plus haut sommet des Alpes Suisses) jusqu’au Weisshorn.

Mais les nuages en ont décidé autrement, pas une fois j’aurai pu admirer le sommet du Cervin. Idem cet après-midi (photos ci-dessus et ci-dessous), cette fois depuis le Gornergrat à 3100 mètres.

  

L’Hinterdorf

  

Une ballade dans le temps

J’ai beaucoup aimé me promener dans le vieux Zermatt, l’Hinterdorf, avec ses greniers, granges et écuries construits entre le XVe et le XIXe siècle. L’ensemble est assez restreint, mais a énormément de cachet.

Et pour celles et ceux qui ont besoin de leur dose de shopping, n’ayez crainte, vous trouverez votre bonheur à Zermatt!

  

La pause culturelle

Le Musée du Cervin

Petit musée au centre du village, à deux pas du Grand Hotel Zermatterhof (bientôt un article sur le blog et dernière photo ci-dessous).

J’y ai passé une petite heure à découvrir tout ce qui se rapporte au Mont Cervin et à la vie des habitants de Zermatt aux siècles précédents. L’évolution des matériaux et techniques. Très intéressant, sans être assommant.

A suivre…

Photos : © Mademoiselle Le K – Tous droits réservés

Informations  

Zermatt TourismeValais, www.MySwitzerland.comSWISSSwiss Travel System (STS)Grand Hotel Zermatterhof, Findlerhof, Musée du Cervin

Autres articles : DESTINATIONS & HOTEL REVIEWS

Un grand merci à Zermatt Tourisme, Valais/Wallis promotion, Switzerland Tourism, SWISS et Swiss Travel System (STS) pour cette superbe invitation. Merci aussi au Grand Hotel Zermatterhof. Comme toujours, ce sont mes opinions.

Seychelles: 7 choses à faire à Mahé

1. Faire le tour des plus belles anses

Prendre la route

Et prendre le temps, se caler sur le rythme insulaire. Le tour de l’île de Mahé est en moyenne de 2h30. Moi ça m’a pris le double et je ne pense pas avoir tout vu. Question d’envie et de curiosité. Vous pouvez louer une voiture, ou un taxi.

C’est un excellent moyen pour découvrir le littoral avec ses superbes anses (Anse Louis, Anse Boileau, Anse Lazare, Anse Takamaka … ), ainsi que l’intérieur de l’île et ses montagnes. Les plages du sud de l’île (plus sauvages et tranquilles), m’ont plus plu que celles du nord plus animées. 

2. Se promener dans les hauteurs de l’île

Plantations de thé et chemins de randonnée

Comme toujours aux heures les plus chaudes, je recherche la fraîcheur. Donc nous montons vers Mission Lodge qui offre un des plus beaux points de vue de l’île. La route traverse de vastes plantations de thés, des forêts aux arbres gigantesques… et ô surprise, des chemins de randonnées balisés!

Je regrette de ne pas avoir apporté mes chaussures, ni programmer une vraie rando. Ce sera pour un prochain voyage! Franchement quand on part aux Seychelles, on ne pense pas à la randonnée comme activité! Erreur!

    

3. Visiter Venn’s Town, Mission Lodge

Un peu d’histoire

Après l’abolition de l’esclavage en 1835, Mission Lodge, anciennement Venn’s Town, est devenu une école de missionnaires pour les esclaves africains libérés (pour plus de détails, voir ci-dessous photo 3).

Aujourd’hui, Mission Lodge fait partie du plus grand parc national des Seychelles : le Morne Seychellois National Parc qui représente plus de 20% de la superficie de Mahé. 

     

Photo ci-dessous : quelques unes des différentes essences d’arbres (endémiques ou introduites) que l’on peut voir au Morne Seychellois National Parc.

4. Déjeuner à Eden Island Marina

Des yatchs, des voiliers… et du piment

Cet agréable port de plaisance peut accueillir des yachts de plus d’une centaine de mètres! Etourdissant! Si vous avez besoin en milieu de journée, de profiter d’un beau panorama sans souffrir de la chaleur, je vous recommande une longue pause déjeuner dans un des restaurants d’Eden Island Marina. Atmosphère sans prétention, chic et relaxe (photos 2 et 3 du photo-montage ci-dessous). 

Photo-montage ci-dessus : 1. J’apprends à manger un plat créole très très épicé. Le poisson est recouvert d’une sauce avec des morceaux de piments (type pili pili). Le secret : bien mélanger un petit morceau de poisson ultra pimenté avec un peu de riz et de sauce tomate. Manger très lentement… en s’arrêtant pour discuter avec ses amis! 4, le fruit des enfants : j’ai découvert le santol qui a un goût à la fois acide, très doux (sa chair) et pas trop sucré. Très bon.

  

5. Visiter Victoria

La plus petite capitale au monde 

Je n’ai fait qu’y passer rapidement et j’ai bien aimé le petit marché, à Market St. (photo ci-dessus). On y vend un peu de tout : de la nourriture mais aussi de beaux bouquets de fleurs exotiques, une myriade d’huiles de coco naturelles et du thé produit aux Seychelles.

Photos ci-dessous : 1 et 2, poissons frais du marché situé face au temple hidou Arul Mihu Navasakthi Vinayagar, 3, La Domus, et 4. la Victoria Clocktower.

    

6. Décrypter le mot Takamaka

Anse ou Rum?

Lol! Aller, je vous aide : d’un, c’est une très belle anse, l’anse Takamaka (voir les deux avant-dernières photos du premier paragraphe). Et de deux, le nom du célèbre rum Takamaka produit à la La Plaine St André (photos 2, 3 & 4 du domaine et de la distillerie). J’ai goûté une larme du Takamaka Coconut Rum, le reste était bien trop fort pour moi!

Sur la route, je me suis arrêtée à l’Université des Seychelles (photo 1 ci-dessus). La connaissance au paradis. 

7. Coucher de soleil à Beau Vallon

La carte postale

Quoi de plus enthousiasmant que ce magnifique coucher de soleil sur la très animée plage de Beau Vallon (dans le Nord de l’île)? Nous avons pris de délicieux mocktails géants (cocktails sans alcool) au Coral Asia (le meilleur restaurant de sushi de Mahé selon une amie seychelloise). On peut aussi manger des grillades de poisson frais sur la promenade qui longe la plage.

Bye bye sublimes Seychelles, je reviendrai!

Photos : © Mademoiselle Le K – Tous droits réservés.

Informations  

Seychelles Tourism BoardAir Seychelles

Où dormir : HOTEL REVIEWS

Autres articles : DESTINATIONS

Un grand merci au Seychelles Tourism Board et à Air Seychelles, pour cette merveilleuse découverte des Seychelles.