Tag Archives: Où dormir

Week-end arty à Düsseldorf

  

Jour 1 : galerie & street art tour

Après Berlin, Cologne et la Forêt Noire : je suis en route pour Düsseldorf! Comme toujours, je ne suis pas très réveillée et j’ai oublié de télécharger l’appli b-europe pour vérifier l’horaire en temps réel de mon train. Je retrouve ma petite bande dans le Thalys Bruxelles-Düsseldorf! 2h15 de fous rires entres potes (oui, ça nous arrive… surtout quand je suis crevée, lol!)  et nous voici à destination, fins prêts à découvrir la ville. 

Je vous recommande dès votre arrivée d’acheter la DüsseldorfCard pour bénéficier des transports en commun gratuits et de réductions dans les musées et une foule d’attractions. 

Après un déjeuner tardif, nous avons rendez-vous avec Klaus Rosskothen, le propriétaire de la galerie Pretty Portal qui expose des artistes issus du Street art. Photos ci-dessus : à gauche, une peinture de l’artiste irlandais FinDAC et à droite, une peinture de Kurnachzehn. Guidés par Klaus, nous découvrons d’autres oeuvres de Street art dans le quartier où se trouve sa galerie. Fin du tour vers 16h30-17h. Superbe aperçu d’un Düsseldorf moins touristique! 

Niveau température : c’est polaire! Bruxelles, ça n’est pas non plus les Caraïbes, mais gros choc thermique pour toute l’équipe, lol! Je file à l’hôtel pour me réchauffer (je rêve d’une bonne douche chaude) et me préparer pour le dîner, nous avons rendez-vous à 18h30.  

  

Dusseldorf la nuit 

Dinner au Küzert

La nuit tout est plus beau, à commencer par cette immense roue (photo ci-dessus). L’équipe à nouveau rassemblée, je découvre l’ambiance très animée et bonne enfant des rues bondées d’Altstadt, la vieille ville. Au Kurze Straße 18-20, se trouve la Brauerei Kürzer ; une brasserie traditionnelle du Rhin, où nous dînons ce soir.

A l’extérieur, les gens boivent debout des verres de bière. Idem à l’intérieur, où nous nous attablons pour manger (photos ci-dessous). J’aime le cadre contemporain, le mélange de générations et de genres, le tout agrémenté de serveurs hipsters et d’une bande son pour clubbers aguerris (à l’ouïe fine et exigeante, lol!).

Nous avons eu du mal à décoller, tant c’était cool. Côté dégustation… de la bière produite par cette brasserie? Heu comment vous dire, je ne bois pas de bière, oups! Mais très bons rouleaux de poulet. 

  

Retour à l’hôtel

Après une longue promenade nocturne, nous sommes finalement rentrés à l’Hotel Friends Dusseldorf, dont la décoration bohème (Instagram) des espaces communs est très réussie (photo de gauche ci-dessus et photos du montage ci-dessous). On se croirait dans un décor de Portlandia…

Les + : L’hôtel photogénique, où prendre un verre, avec des live, des soirées et DJ. Sa proximité avec la gare centrale de Dusseldorf : 5 à 10 minutes à pieds, une station en tram. Très bon petit déjeuner varié. On s’y sent bien. 

Les – :  le quartier n’est pas rassurant la nuit.

Jour 2: Archi & art contemporain

Autre jour, autre météo

Nous nous rendons en métro, au Kö-Bogen, un complexe d’immeubles commerciaux conçu par l’architecte Daniel Libeskind, face au parc Hofgarten. Superbe mix de modernité, patrimoine et nature! J’aurai aimé avoir plus de temps pour découvrir les détails des façades et me promener dans le parc!

Et aussi visiter les Gerhy buildings… Nous continuons à pieds vers Altstadtla vielle ville. 

  

Un petit musée

Un concept

Tandis que le petit groupe marche en direction de la Rheinturm, je m’arrête en chemin pour visiter un petit musée d’art contemporain, ouvert en 2007. J’ai bien aimé l’architecture et les espaces d’expositions du KIT – Kunst im Tunnel.

Photo ci-dessus avec au premier plan une composition de Rosa Sarholz et photo ci-dessous : plus on avance vers le mur noir du fond, plus le sol tend à rejoindre le plafond. Si on veut continuer d’avancer vers l’oeuvre du fond de Marcel Stahn, il faut se baisser de plus en plus. Je me suis arrêtée lorsque ma tête a touché le plafond. 

Sur le photo montage ci-dessus : photos à gauche, la salle principale d’exposition. Photo à droite (haut) : un écran plat – table, où des mains s’échangent des photos et feuillettent des magasines. Une oeuvre de Fabian Ruzicka. Photo de droite (bas) : la salle de visionnage.

Puis nous allons prendre un long brunch tardif, bien au chaud dans le bar à tapas, aux couleurs du Mexique, Frida. Ambiance et déco très chouettes et taille des salades impressionnante! 

Bon week-end à tous!

  

Photos & vidéos : © Mademoiselle Le K – Tous droits réservés.

Informations  

Pour réserver le train : le site b-europe , ou l’appli b-europe 

Düsseldorf Tourist Board

Autres articles : DESTINATIONS & HOTEL REVIEWS

Un grand merci à b-europe & au Düsseldorf Tourist Board pour cette agréable invitation. Comme toujours, ce sont mes opinions.

Açores: mes adresses à Ponta Delagada

24h à Ponta Delgada

Promenade dans le centre historique

Premier jour de ce voyage aux Açores, où je découvrirai deux îles de ce superbe archipel de l’Océan Atlantique, São Miguel et Santa Maria. Je suis très excitée, ça faisait longtemps que je souhaitais visiter les Açores!

Departure at dawn from Brussels to Ponta Delgada (the capital of the Azores in São Miguel island), with a stopover in Lisbon with TAP airline. We arrive in midday with a changing weather, both cloudy rainy and from time to time sunny. It’s part of the charm of the archipelago, 4 seasons in one day. 

Dans la veille ville, le temps semble s’être arrêté, avec ses imposants monuments (Portas da Cidade de Ponta Delgada, 1783) et églises (Igreja Matriz de São Miguel) datant du XVIe siècle. Rues pavées, un square, des façades aux couleurs vives (photos ci-dessous)… 

  

Où siroter un thé des Açores

Louvre Michaelense

Prenez le temps de vous perdre. Ainsi je suis tombée sur l’adresse : où siroter un thé des Açores! 

Louvre Michaelense est à la fois, une boutique (photo 3 ci-dessus), un salon de thé (2) et une épicerie fine (1) qui propose une sélection d’objets et produits locaux recherchés, aux packaging régressifs dans un cadre désuet. Le concept m’a fait penser à A Vida Portuguese (à Lisbonne). Convivial et très actuel. 

Où dormir

  

La Casa das Palmeiras

J’ai d’abord vu de loin la toiture qui contrastait avec l’architecture locale. Construite en 1901, La Casa das Palmeiras ressemble plus à une de ces villas Art Nouveau de la Côte d’Azur. Récemment entièrement rénové, ce petit hôtel de 10 chambres est un petit bijoux. Idéal pour un élégant week-end.

Superbe adresse, less is more!   

    

Quoi de neuf?

Découvrir du Street art

Quelle surprise! Je suis une créative, alors vous imaginez mon bonheur en découvrant ces oeuvres de Street art disséminées de parts et d’autres dans Ponta Delgada. Toutes mes excuses, j’ai perdu mes notes avec les titres des oeuvres et noms des artistes. Oups!

 

Où boire un verre et dîner

La terrasse de l’Azor Hotel

C’est toujours un grand plaisir pour moi de séjourner ou dîner dans un hôtel décoré par Nini Andrade Silva! J’aime beaucoup son travail et sa personnalité. Elle a cette capacité à dramatiser l’espace et à créer des univers uniques dans lesquels on se sent bien.

Après un long moment sur la superbe terrasse de l’Azor Hotel, nous dînons au restaurant A Terra Fornaria. La cuisine et service sont top. Résolument mon adresse chic et relaxe de Ponta Delgada! 

 

Photos & vidéos : © Mademoiselle Le K – Tous droits réservés.

Informations  

Visit AzoresVisit Portugal, TAPLouvre Michaelense, Street art avec Walk & Talk AzoresCasa das Palmeiras – Charming House, Azor Hotel

Autres articles : HOTEL REVIEWS & DESTINATIONS

Un grand merci à Visit Azores, à Visit Portugal et à la TAP pour cette superbe invitation. Comme toujours, ce sont mes opinions.

Seychelles: 7 choses à faire à Mahé

1. Faire le tour des plus belles anses

Prendre la route

Et prendre le temps, se caler sur le rythme insulaire. Le tour de l’île de Mahé est en moyenne de 2h30. Moi ça m’a pris le double et je ne pense pas avoir tout vu. Question d’envie et de curiosité. Vous pouvez louer une voiture, ou un taxi.

C’est un excellent moyen pour découvrir le littoral avec ses superbes anses (Anse Louis, Anse Boileau, Anse Lazare, Anse Takamaka … ), ainsi que l’intérieur de l’île et ses montagnes. Les plages du sud de l’île (plus sauvages et tranquilles), m’ont plus plu que celles du nord plus animées. 

2. Se promener dans les hauteurs de l’île

Plantations de thé et chemins de randonnée

Comme toujours aux heures les plus chaudes, je recherche la fraîcheur. Donc nous montons vers Mission Lodge qui offre un des plus beaux points de vue de l’île. La route traverse de vastes plantations de thés, des forêts aux arbres gigantesques… et ô surprise, des chemins de randonnées balisés!

Je regrette de ne pas avoir apporté mes chaussures, ni programmer une vraie rando. Ce sera pour un prochain voyage! Franchement quand on part aux Seychelles, on ne pense pas à la randonnée comme activité! Erreur!

    

3. Visiter Venn’s Town, Mission Lodge

Un peu d’histoire

Après l’abolition de l’esclavage en 1835, Mission Lodge, anciennement Venn’s Town, est devenu une école de missionnaires pour les esclaves africains libérés (pour plus de détails, voir ci-dessous photo 3).

Aujourd’hui, Mission Lodge fait partie du plus grand parc national des Seychelles : le Morne Seychellois National Parc qui représente plus de 20% de la superficie de Mahé. 

     

Photo ci-dessous : quelques unes des différentes essences d’arbres (endémiques ou introduites) que l’on peut voir au Morne Seychellois National Parc.

4. Déjeuner à Eden Island Marina

Des yatchs, des voiliers… et du piment

Cet agréable port de plaisance peut accueillir des yachts de plus d’une centaine de mètres! Etourdissant! Si vous avez besoin en milieu de journée, de profiter d’un beau panorama sans souffrir de la chaleur, je vous recommande une longue pause déjeuner dans un des restaurants d’Eden Island Marina. Atmosphère sans prétention, chic et relaxe (photos 2 et 3 du photo-montage ci-dessous). 

Photo-montage ci-dessus : 1. J’apprends à manger un plat créole très très épicé. Le poisson est recouvert d’une sauce avec des morceaux de piments (type pili pili). Le secret : bien mélanger un petit morceau de poisson ultra pimenté avec un peu de riz et de sauce tomate. Manger très lentement… en s’arrêtant pour discuter avec ses amis! 4, le fruit des enfants : j’ai découvert le santol qui a un goût à la fois acide, très doux (sa chair) et pas trop sucré. Très bon.

  

5. Visiter Victoria

La plus petite capitale au monde 

Je n’ai fait qu’y passer rapidement et j’ai bien aimé le petit marché, à Market St. (photo ci-dessus). On y vend un peu de tout : de la nourriture mais aussi de beaux bouquets de fleurs exotiques, une myriade d’huiles de coco naturelles et du thé produit aux Seychelles.

Photos ci-dessous : 1 et 2, poissons frais du marché situé face au temple hidou Arul Mihu Navasakthi Vinayagar, 3, La Domus, et 4. la Victoria Clocktower.

    

6. Décrypter le mot Takamaka

Anse ou Rum?

Lol! Aller, je vous aide : d’un, c’est une très belle anse, l’anse Takamaka (voir les deux avant-dernières photos du premier paragraphe). Et de deux, le nom du célèbre rum Takamaka produit à la La Plaine St André (photos 2, 3 & 4 du domaine et de la distillerie). J’ai goûté une larme du Takamaka Coconut Rum, le reste était bien trop fort pour moi!

Sur la route, je me suis arrêtée à l’Université des Seychelles (photo 1 ci-dessus). La connaissance au paradis. 

7. Coucher de soleil à Beau Vallon

La carte postale

Quoi de plus enthousiasmant que ce magnifique coucher de soleil sur la très animée plage de Beau Vallon (dans le Nord de l’île)? Nous avons pris de délicieux mocktails géants (cocktails sans alcool) au Coral Asia (le meilleur restaurant de sushi de Mahé selon une amie seychelloise). On peut aussi mangé des grillades de poisson frais sur la promenade qui longe la plage.

Bye bye sublimes Seychelles, je reviendrai!

Photos : © Mademoiselle Le K – Tous droits réservés.

Informations  

Seychelles Tourism BoardAir Seychelles

Où dormir : HOTEL REVIEWS

Autres articles : DESTINATIONS

Un grand merci au Seychelles Tourism Board et à Air Seychelles, pour cette merveilleuse découverte des Seychelles.