Tag Archives: Montagne

Suisse, Les Grisons: ski et paysages (J3 et J4)

En route vers Arosa en ski

 

Une météo ultra changeante

Après une soirée à skier jusqu’à 23h, le réveil est “dynamique”! Retour avec mon moniteur sur les pistes de Lenzerheide en direction d’Arosa… si la météo le permet! Ce que j’aime en Suisse : le bus qui s’arrête au pied de remontées mécaniques dispersées en pleine nature! Tout est pensé pour le ski, la montagne est un véritable art de vivre!

Je commence la traversée des neiges, par la découverte du téléski à archet (T-bar tow) sur des kilomètres et des kilomètres! On le prend à deux  et on place une barre en forme de T sous les fesses, on ne s’assoie pas, mais les jambes sont légèrement fléchies et les ski doivent rester parallèles. Assez impressionnant, mais aussi très agréable! J’ai vraiment l’impression de profiter des splendides paysages à 100%!

A l’arrivée, nous tombons nez à nez avec cette petite “structure” (photo 1 ci-dessous), où un sympathique monsieur vérifie nos forfaits. Puis nous empruntons cette piste cernée de sapins géants (2) qui nous mène vers des pistes plus difficiles. Plus tard, nous sommes sensés prendre un téléphérique pour traverser le col qui permet de rejoindre Arosa.

Trop de vent, le téléphérique est momentanément fermé : nous attendons dans un restaurant d’altitude (3)… en vain. La météo s’aggrave et il faut redescendre au pied des pistes, où nous déjeunerons avec le reste de la bande! Problème, nous sommes au sommet des pistes pour skieurs confirmés (quand j’ai un niveau débutant!). Imaginez l’inclinaison et pire, je suis fatiguée! Enfin (!) nous arrivons au restaurant où ce sera juste une salade pour moi (4).

L’espoir : la météo s’améliore et nous remontons cette fois par les différents téléphériques afin d’être sûr de pouvoir traverser le col pour Arosa. Arrivés au sommet, le temps change à nouveau oscillant entre ciel bleu, nuages et vent violent (photos ci-dessous).

 

 

Arosa, nous voilà!

En fin d’après-midi, la montagne est magnifique.

Avec deux amis britanniques, j’ai pris le téléphérique pour arriver dans la station d’Arosa. Tandis que les trois autres ont décidé d’arriver en ski et snowboard. Une fois réunis, direction l’hôtel, où nos bagages (acheminés par taxi) nous attendent. Organisation impeccable et superbe vue de ma chambre (les deux dernières photos ci-dessous).

Sur le photo montage : 1, selfie dans les couloirs un peu kitsch du Sunstar Alpine Hotel, avant un dîner très animé où nous avons beaucoup ri! 2, le lendemain matin, sublime vue des Alpes depuis le Mont Weisshorn. 3, Peinture murale du Weisshorngipfelrestaurant. Et 4. Dans le train vers l’aéroport de Zurich.

Un Buure Z’Morga au Mont Weisshorn

Levés au aurores,

nous prenons le premier téléphérique vers 8h20 pour un délicieux Buure Z’Morga (pantagruélique “petit déjeuner de fermier”) au restaurant panoramique et déco minimaliste du Weisshorngipfelrestaurant à 2653 mètres d’altitude! Nous sommes les premiers clients. Le brunch est excellent avec des spécialités de la région (dont les fromages et les pains). La vue sur les Alpes au lever du jour est à couper le souffle (photos ci-dessus et ci-dessous)!

  

 

Retour vers Zurich en train

 

Départ d’Arosa sous la neige

Oui il neige, comme à chaque fois que je quitte une station de ski (ça devient un rituel, lol)! Après une halte rapide à l’hôtel pour nous changer et récupérer nos affaires. Vers 13h, nous prendrons le fameux petit train rouge d’Arosa à Chur. Puis le train de Chur vers l’aéroport de Zurich. L’humeur est contemplative, les paysages sont grandioses. Bye bye intimistes Grisons, je reviendrai!

 

 

 

 

Photos & Vidéos : © Mademoiselle Le K – Tous droits réservés.

Informations  

Graubünden FerienFerienregion Lenzerheide, Arosa TourismSWISSSwiss Travel System (STS)Switzerland TourismWeisshorngipfelrestaurant

Autres articles : DESTINATIONS & HOTEL REVIEWS

Un grand merci au Graubünden Ferien, Ferienregion Lenzerhaide, Arosa Tourism, Switzerland Tourism, SWISS et Swiss Travel System (STS) pour cette superbe invitation. Comme toujours, ce sont mes opinions.

Club Med Peisey-Vallandry: Ski, Outdoors et Culture

Ski en mode Daft Punk

A cause du masque : c’est la première fois que je porte un masque sur mon casque! D’abitude je suis plus lunettes que masque, enfin je croyais… Arrivée hier pour la conférence de presse du Printemps du ski, je rejoins Gary ce matin, mon moniteur de ski ESF pour découvrir un peu du domaine skiable de Peisey-Vallandry.

Nous ferons un crochet par les Arcs, à l’Arc 1800, où dans un de mes précédents posts, je vous avais présenté le Lodge au Mille8. Je ne me lasse pas du superbe panorama aux massifs dentelés, ni de skier sur les pistes bordées des sapins!

 

Promenade baroque

  

La superbe chapelle Notre Dame de Vernette

L’après-midi, ma promenade en raquettes est annulée par manque de neige. Je rejoins un groupe de marcheurs. Au programe, visite et patrimoine de l’étonnante chapelle Notre Dame de Vernette : un petit bijou d’art baroque savoyard, isolé à 1816 mètres d’altitude au-dessus du village de Peisey-Nancroix.

Je vous recommande la visite guidée, organisée par la Fondation Facim. Passionnante!

    

Instrospection

Humeur contemplative

Des paysages magnifiques qui rappellent des estampes : un moment pour moi de communion avec la nature. Ce banc perdu au milieu de nulle part, magique! Nous rentrons car la météo devient menaçante.

Qui a dit qu’il n’y avait pas de neige?

Retour épique

Dernier jour : depuis hier soir, il neige non stop! Quelle surprise en découvrant le paysage depuis la terrasse de ma chambre (photo-montage ci-dessus)! Enfin tout et blanc et quelques heures plus tard, je pars sous de forte chutes de neige.

Qui a dit qu’il n’y avait pas de neige? LOL!

Photos : © Mademoiselle Le K – Tous droits réservés.

Informations   

Le Printemps du Ski, France MontagnesClub Med Peisey-Vallandry, Office de tourisme de Peisey-Vallandry

Autres articles : LIFESTYLEDESTINATIONS & HOTEL REVIEWS

Merci à France Montagnes et au Club Med Peisey-Vallandry pour cette très agréable invitation. Comme toujours ce sont mes opinions.

Le Printemps du Ski au Club Med Peisey-Vallandry

Arrivée sous un soleil radieux

De retour dans les Alpes,

je suis invitée à la conférence de presse du Printemps du Ski qui se tient au Club Med Peisey-Vallandry. En route depuis Genève (photo 1 du photo montage ci-dessus), je ne me lasse pas des rives du lac d’Annecy (photos 2 et 3 du photo montage ci-dessus). Le trajet m’a paru sans fin (lol, pas dormi).

Et je suis agréablement surprise en arrivant à ce village du Club Med, situé à 1600m d’altitude dans le domaine skiable de Paradiski. Je reste un long moment sur la large terrasse gorgée de soleil, avec vue panoramique sur les montagnes (photo ci-dessous et première photo de l’article). Le froid est piquant, un grand bol d’air revigorant!

Le Printemps du Ski

Pourquoi skier au printemps?

Les raisons énoncées lors de la conférence de presse sont multiples : des conditions de neige idéales pour les tous skieurs débutants comme confirmés ; moins de monde sur les pistes ; la découverte d’activités hors ski ; du festif, ou l’observation de la nature et surtout des offres avantageuses (séjours aux meilleurs prix). Le printemps du ski est une opération qui débute le 20 mars en France. Pour connaître les stations de ski participantes et les partenaires, cliquez ICI

Et si vous êtes encore hésitants, pendant le dîner, j’ai demandé aux initiateurs de cette opération : pourquoi skier au printemps? Leurs réponses en vidéo ci-dessous :

Michel Giraudy, maire de Bourg-Saint-Maurice/Les Arcs depuis 2014 et président de France Montagnes. 

 

Jean-Marc Silva, directeur de France Montagnes

 

Henri Giscard d’Estaing, PDG du Club Med

 

Photos & vidéos : © Mademoiselle Le K – Tous droits réservés.

Informations   

Le Printemps du Ski, France MontagnesClub Med Peisey-Vallandry

Autres articles : LIFESTYLEDESTINATIONS & HOTEL REVIEWS

Merci à France Montagnes et au Club Med Peisey-Vallandry pour cette belle invitation. Comme toujours ce sont mes opinions.