Tag Archives: Découverte

Cap Vert: que faire à Boa Vista

Une journée en Jeep

A la découverte de l’île

Ce matin, Frank et Andrea Hennick, nos guides et propriétaires de l’agence Boa Vista Tours, passent nous récupérer à notre hôtel, pour participer à l’excursion d’une journée sur l’île de Boa Vista. Nous sommes un petit groupe d’une dizaine de personnes réparties dans deux confortables jeeps. Comme le couple est allemand, le tour est en langue allemande. Mais comme mon ami et moi, nous ne parlons pas l’allemand, Andrea nous traduira l’essentiel en anglais.

Très vite, nous empruntons la Route 66, pavée par les femmes de Boa Vista, d’après ce que j’ai compris. Nous traversons l’intérieur de l’île, le paysage est aride et désert, l’atmosphère presque irréelle. Nous nous arrêterons dans un petit village Bofareira. Loin du tourisme de masse, nos guides ont tissés des liens d’amitié forts avec les villageois. On sent un respect mutuel, ça sonne vrai et simple. Et aussi “cliché”, dans une époque de grand cynisme. Nous visitons la nouvelle petite école, un projet auquel Frank participe. Certains d’entre nous, ont apportés des vêtements et des fournitures scolaires pour les jeunes élèves. Puis nous reprenons la route calmement vers le littoral. 

On s’approche de zones plus touristiques, mais toujours en évitant la foule. Nous déjeunons sur une plage idyllique, dans l’agréable Pérola d’Chaves, un beach bar servant des spécialités locales, tenu par une capverdienne qui a vécu en Allemagne. Charmant et tranquille : le genre d’endroit qu’on ne veut plus quitter. Dans l’après-midi, nous gagnons le sud avec les immenses plages Santa Mónica et Varandinha. Décors incroyables, le vent est fort! Au retour, conduite sur les dunes de Morro d’Areia (en retrait des plages). Les plus téméraires expérimentent un zest de sandboarding (surf sur sable) Bref, grâce à Frank et Andrea qui ont un profond attachement pour Boa Vista et ses habitants, nous avons passé une journée riche en découvertes et émotions. Merci! Pas besoin de parler l’allemand pour participer à cette superbe excursion!

Un tour en Quad

La Côte Sud de Boa Vista

Ma deuxième fois en quad, un grand moment! Lololol! Cette fois, l’activité  organisée par TUI, s’étend sur une après-midi (4 heures), dans un décor à couper le souffle!

Lorsque nous arrivons au centre de location des quads, nous nous équipons. Premier conseil, prenez un sac en plastique (pas percé) pour mettre vos effets personnels, pour que le sable ne les salissent pas. Deuxième conseil, prenez aussi un pull qui a vécu ou un vieux sweetshirt (on a vite froid avec le vent lorsqu’on roule, surtout en fin de journée). Et conseils de base, si vous ne voulez pas brûler sous le soleil ardent : une fine chemise manche longue sur un débardeur (quand on s’arrête il fait chaud), un pantalon confortable avec de légères baskets (et chaussettes, le sable est super irritant) et lunettes de soleil. Bref une bonne dose de bon sens, pas très glamour!

Nous sommes répartis en deux grands groupes linguistiques : francophone et anglophone. Nous ferons tous le même parcours, un groupe partira avant l’autre et nous nous croiserons à certaines haltes. L’activité est très bien encadrée et sécurisée, plusieurs instructeurs, avec un quad dédié à l’urgence qui circule en retrait pour vérifier qu’aucun d’entre nous n’a de problème. Direction le Sud de l’île, les paysages sont superbes, très rocailleux par endroit : on sillonne sur une piste cernée de collines ocres. Puis nous nous arrêtons dans un village pour acheter de l’eau. Nous continuons vers le littoral, où nous garons les quads en retrait de la plage. Impression d’infini, tellement le décor est présent. Quand on rentre, le jour se couche nonchalamment. Je suis pleine de sable, mais quelle belle expérience! Sportive.

Visite de Sal Rei

Au bout d’une longue plage

Sal Rei est la ville principale de l’île de Boa Vista. La ville est petite (9000 habitants environ d’après le guide Le Petit Futé) et très tranquille. Aussi très vite nous décidons de rentrer à notre hôtel, par la plage, soit une bonne heure de marche, en prenant notre temps. J’ai aimé la promenade, car le littoral n’est pas encore défiguré par de nombreux resorts. Il y a de longues étendues de plages sans construction et c’est euphorisant pour les yeux. On y croise des promeneurs, locaux et touristes. Pas mal de kitsurfers : il y a beaucoup de vent. Et de rares beach clubs. 

Photos : © Mademoiselle Le K – Tous droits réservés

Informations  

Les excursions : Boa Vista Tours & TUI

Comment s’y rendre : Tui Fly   

Où dormir : Riu Palace Hotel

Autres articles : Destinations & Hotel Review

Un grand merci à Boa Vista, TUI, TUI Fly et Riu Palace Hotel. Comme toujours ce sont mes opinions.

Notre second roadtrip en Andalousie: Cadix

Superbe architecture

Promenade dans la vieille ville

Enfin à Cadix, sur la côte atlantique andalouse! Nous sommes partis vers 10h ce matin, des environs de Malaga. En chemin, nous nous sommes arrêtés à une superbe plage déserte de Tarifa. Puis en reprenant la route, à une autre belle plage dans une réserve naturelle perdue au milieu de nulle part. Bref, nous arrivons dans le centre historique de Cadix en milieu d’après-midi. Mieux vaut tard que jamais!

Gros coup de coeur : le bord de mer à des allures de La Havane! Les bâtiments anciens sont superbes. Le rythme est indolent dans la plus vieille cité d’Occident, fondée par les phéniciens il y a 3000 ans. Un décor de cinéma dans une lumière douce, sans touriste à cette époque de l’année. La vieille ville est petite, on en a vite fait le tour : je prends plaisir à me perdre dans ses ruelles et emprunter plusieurs fois le même itinéraire.

        

Castillo de San Sebastián

Tandis que nous cherchons un café avec vue sur l’Océan, nous trouvons par hasard une entrée menant à cette forteresse entourée d’eau (photo de gauche çi-dessous) : le Castillo de San Sebastián. Très agréable promenade, d’où l’on a un autre point de vue de Cadix (première photo de l’article). 

  

La terrasse

  

Très cool, à deux pas de la cathédrale de Cadix, face à l’océan : le rêve! Sur la gauche, lorsque vous êtes face à la Cathédrale (et dos à l’océan). Ambiance relaxe et chouette vue panoramique! D’excellentes olives vertes pour accompagner nos verres, je n’ai plus du tout envie de rentrer à Malaga, notre base pour ce second roadtrip en Andalousie.

Et si on restait à Cadix, mon chéri? “La belle de Cadix a des yeux de velours, Chi-ca! Chi-ca! Chic! Ay! Ay! Ay!” (par Luis MarianoSorry, je n’ai pas pu m’empêcher! Lol! On finit par un petit air vintage d’operette. A suivre…

Photos : © Mademoiselle Le K – Tous droits réservés

Informations  

Autres articles : Destinations & Hotel Reviews

Capitol Hotel Tokyu à Tokyo

Chambre avec vue

Kumbawa Tokyo!

Nous arrivons d’Hiroshima via un détour sportif au château d’Himeji. Longue journée comprenant deux trajets en Shinkansen (train rapide), trois villes – trois humeurs et mille impressions! Nous sommes un “peu” fatiguées en arrivant à Tokyo ce soir. Nous voici enfin au Capitol Hotel Tokyu, idéalement situé dans Chiyoda-ku, avec une sortie de métro qui mène directement à l’hôtel.

Quelle magnifique vue depuis notre chambre : une Premier Corner Twin au 26ième étage! Nous nous endormirons les yeux rivés sur les deux baies vitrées. La chambre est très grande : 57,8 m², autant dire immense pour Tokyo. L’espace douche – baignoire offre aussi une superbe vue! Planant de prendre sa douche en survolant Tokyo. 

Décoration minimaliste comme j’aime et grand confort (avec un humidificateur d’air) : il est très difficile de quitter son lit (… la salle de bain et la chambre en général, lol). Même si je suis levée aux aurores, car au Pays du soleil levant, dès 5h (du matin) il fait grand jour. En voyage, j’aime me lever très tôt.

  

La piscine

Quelques longueurs

Ma deuxième piscine de 20 mètres de long dans les grattes-ciels de Tokyo. La première était au 47ième étage du Park Hyatt Tokyo. Celle-ci aussi bénéficie d’une belle vue sur Tokyo. Elle ouvre tôt, dès 6h30 du matin, ce qui permet de nager sereinement avant le petit déjeuner. 

La piscine est attenante au spa. Malheureusement nous n’avons pas eu le temps cette fois, de tester le spa Carju Rajah Tiado. Nous ne restons que deux nuits et Tokyo est immense! Promis, la beautista que je suis, vous fera bientôt un sujet spa et beauté au Japon. 

  

Le petit déjeuner

Le restaurant Origami

La salle du petit déjeuner s’ouvre sur le jardin de l’hôtel (photo ci-dessus). Ce qui apporte une note contemplative zen. On en oublierait l’effervescent Tokyo!

Le buffet est irrésistible avec des croissants aussi bons qu’en France! Les produits sont frais et variés, et le service agréable, d’ailleurs dans tout l’hôtel, les équipes sont efficaces, polies et souriantes. Photos ci-dessous : nos différents petits déjeuners.   

Dans le hall d’entrée

Ce matin, nous reprenons la route pour un week-end onsen à Hakone. En déposant nos valises à la réception (que nous récupérons au retour d’Hakone), nous entendons de la musique japonaise en live.

Quelle jolie surprise! Devant l’impressionnant bouquet du hall principal de l’hôtel, une élégante musicienne en kimono joue d’un instrument traditionnel. Superbe mixe avec l’architecture très moderne! A l’image de notre séjour au Capitol Hotel Tokyu, une expérience pleine de finesse. 

    

Photos : © Mademoiselle Le K – Tous droits réservés

Informations  

Capitol Hotel Tokyu

Organiser son voyage avec Exclusif Voyages

Se rendre au Japon : vols directs depuis Bruxelles & Paris avec ANA

Autres articles : DESTINATIONS & HOTEL REVIEWS

Un grand merci à Exclusif Voyages, à Ryokan Collection et au Capitol Hotel Tokyu pour cette superbe invitation. Comme toujours ce sont mes opinions.