Tag Archives: Chambre avec vue

Suisse, Les Grisons : de Davos au Valposchiavo

En route pour Davos

Premier arrêt à Chur

Après un court vol de Bruxelles à Zurich, je suis dans le train pour Davos, via Chur (ou Coire), la plus vielle ville de Suisse (plus de 5000 ans) et chef-lieu des Grisons. Mon deuxième voyage dans ce superbe canton suisse : la première fois, j’étais à Lenzerheide et à Arosa.

Je ne fais qu’un court arrêt de quelques heures à Chur. J’en profite pour découvrir la vielle ville. Il neige fort : je ne vais pas me plaindre, car il paraît que cette année la neige s’est faite attendre! Ma promenade bien qu’assez sommaire est prometteuse. Je pense qu’au printemps et en été, la vieille ville, avec ses petites rues médiévales et ses différents monuments, doit être très agréable à visiter. 

Bonjour Davos!

Une marche sportive dans la station de ski Schatzalp Strela

Bonjour Davos! Quelle luminosité! Quelle vue spectaculaire ce matin! Je suis arrivée la veille au soir à Davos, d’où j’ai pris un petit train (navette) pour monter à l’Hotel Schatzalp, l’ancien sanatorium rendu célèbre par Thomas Mann (l’auteur de “Mort à Venise”, adapté à l’écran par Visconti).

Départ de l’hôtel vers 9h45 pour une marche assez physique de 2 heures sur le parcours Wässerfall Rundgang. Nous nous enfonçons dans de la poudreuse fraîche, car l’étroit chemin n’a pas encore été damé. Cette nuit il est tombé beaucoup de neige!

Je suis euphorique. Déjeuner en terrasse avec vue sur les pistes de ski et un festival de tartes en dessert au Restaurant Strela Alp

Une après-midi au spa

Longue séance spa au très agréable Hard Rock Hotel Davos (photo de gauche ci-dessous), dont les chambres, la clientèle jeune et branchée et l’ambiance générale me correspondent plus. L’hôtel est situé dans Davos centre, aussi le soir, nous sommes restés en ville et avons dîné fusion thaï au très bon Monta Grill Restaurant de l’hôtel Grischa (photo de droite ci-dessous).  

L’ancien sanatorium

Si vous considérez qu’un hôtel, c’est avant tout, expérimenter des univers différents : alors, bienvenu à l’Hotel Schatzalp, idéalement situé au milieu de majestueuses montagnes recouvertes de sapins. Le panorama est superbe. La vue, la vue! Mais j’ai trouvé les installations vieillotes. L’hôtel était à l’origine un luxueux sanatorium, construit entre 1898 et 1900, de style Art Déco. Une grandeur passée.

De Davos vers Alp Grüm

Dans le train panoramique Bernina Express

Après deux nuits à Davos, je prends un premier train (de Rhaetian Railway) de Davos Platz à Filisur, puis le fameux Bernina Express aux vitres panoramiques de Filisur à Alp Grüm. Des paysages à couper le souffle! Glaciers, lac gelé, un océan de neige recouvre les sommets, sous un ciel bleu azur et un soleil de plomb. Je suis émerveillée. Je m’arrête au terminus : l’Albergo Ristorante Alp Grüm

Mon coup de coeur

L’Albergo Ristorante Alp Grüm

Autant dire que tout m’a plu dans cette ancienne station de train perchée à 2091m, reconvertie en un restaurant, terrasse et hôtel, à la déco très simple, mais moderne et confortable. Loin de tout, avec une vue à 360 degré sur  Val Poschiavo, les Alpes et le glacier Vadret da Palü.

Cet endroit est juste magique! Se perdre en contemplation… Ci-dessous, des photos depuis la fenêtre de ma chambre, à différents moments. D’un point de vue pratique, je vous recommande de faire la réservation de votre chambre longtemps à l’avance, car il y a peu de chambres.  

Raquettes sportives

Arrivés à l’Albergo Ristorante Alp Grüm en milieu de journée, nous prenons un apéritif en terrasse, puis déjeunons. L’après-midi, encadré par notre guide Romeo Lardi, nous partons faire des raquettes près du Lago Bianco.

J’ai fait plusieurs fois de la raquette, mais cette sortie est vraiment intense. Notre guide est increvable! Ca monte, ça descend, le ryhtme constant rapide. Je me concentre sur ma respiration et l’immensité blanche. Comme un sentiment de bonheur. 

Sur le chemin du retour

Albula

Ce matin, je reprends le train pour l’aéroport de Zurich. En quittant Alp Grüm, je fais une halte au pittoresque village d’Albula. En me promenant, je découvre de jolies façades et un vieux palace très bien rénové. 

Photos : © Mademoiselle Le K – Tous droits réservés

Informations  

www.MySwitzerland.com, www.graubuenden.ch, www.churtourismus.ch, www.davos.ch, www.klosters.ch, www.valposchiavo.ch, www.swiss.com, www.rhb.ch

Autres articles : Destinations & Hotel Review

Un grand merci à My Switzerland et aux différents offices du tourisme, Raethian Railway et Swiss pour cette superbe invitation. Comme toujours, ce sont mes opinions.

Egypte: où dormir à El Gouna

Three Corners Ocean View

L’hôtel charmant

S’il y a un hôtel à El Gouna, où je vous recommande de séjourner : c’est bien le Three Corners Ocean View, idéalement situé dans la marina avec une superbe vue à 180 degrés sur la mer Rouge et ses lagons turquoises! Discrète pépite de convivialité avec une excellente équipe. On s’y sent vraiment bien et on décompresse totalement. Les restaurants et magasins du petit port de plaisance sont proches, on s’y rend à pied ou en tuk tuk.

J’ai vraiment aimé ce petit hôtel, même si la décoration intérieure ne correspond pas à mes goûts. Ici, j’ai vite oublié ce “détail” pour apprécier pleinement : l’emplacement exceptionnel, la propreté, l’efficacité et la gentillesse du personnel, ainsi que la discrétion des autres clients. Bref, l’atmosphère unique de cet établissement réservé aux adultes.

Notre chambre était grande et confortable, avec un large balcon et une jolie vue sur les yachts. Des deux hôtels, où nous avons séjourné, la salle de bain, très simple (avec douche), était la plus pratique. La cerise sur le gâteau : les terrasses extérieures avec les jardins fleuris sur fond de mer Rouge et la qualité du restaurant, tant au petit déjeuner que pour les dîners.

Le Steigenberger Golf & Resort El Gouna

De superbes jardins

L’incontestable point fort du Steigenberger Golf Resort El Gouna : ses superbes jardins! Un plaisir pour les yeux! Notre vaste chambre avait une terrasse ombragée, avec une magnifique vue sur un lagon et le golf 18 trous. Le cadre rêvé pour prendre notre petit déjeuner! Tellement plus agréable qu’au restaurant principal, où c’est vrai, il y a plus de choix.

Les installations sont propres et confortables, et l’espace ne manque pas, mais ici aussi, la décoration intérieure ne m’a pas plu. L’hôtel est grand (268 chambres) et assez excentré : pour se déplacer vers les restaurants de la marina ou autres activités, il faut réserver un transport, tuk tuk ou taxi. La première nuit, nous sommes resté à l’hôtel, tandis que la seconde nuit, nous avons dîné dans un restaurant de la marina.

Comme nous sommes très actifs (visite de Louxor, promenades en vélo, quad et jeep, plongée et beach club), nous avons passé moins de temps dans l’hôtel. Mais aux heures les plus chaudes, nous étions dans l’agréable piscine, ou à l’ombre à admirer les jardins (dont je suis fane!).   

Photos : © Mademoiselle Le K – Tous droits réservés

Informations  

Sunweb, Three Corners Ocean View, Steigenberger Golf & Resort El Gouna

Autres articles : Hotel Reviews & Destinations

Un grand merci à Sunweb, au Three Corners Ocean View et au Steigenberger Golf & Resort El Gouna, pour cette très belle invitation. Comme toujours ce sont mes opinions.

Japon: Shangri-La Tokyo

L’Horizon Club Lounge

Tea time & petits déjeuners

Après quelques jours à Hakone, nous sommes de retour à Tokyo en milieu d’après-midi. C’est bientôt la fin de cet excitant voyage itinérant au Japon. Nous allons passer nos deux dernières nuits au Shangri-La Tokyo.

Notre chambre, une Horizon Club Deluxe est située dans les étages les plus hauts de l’hôtel. Et dans l’ascenceur, j’admire l’impressionnant lustre (photo ci-dessus), dont les cristaux viennent de République Tchèque. Les lustres sont la signature des Shangri-La.

Nous avons accès à l’Horizon Club Lounge qui offre, entre autres, un service de conciergerie. Ainsi qu’un très agréable lounge privé, avec une vue panoramique sur Tokyo, où nous prendrons nos collations et petits déjeuners au calme. 

      

La chambre avec vue

La vue

Dès que nous sommes entrées dans notre chambre, j’ai été happée par le vue, tout comme dans notre précédent hôtel, le Capitol Hotel Tokyu. Sur la méridienne, face à la jungle urbaine : se perdre en contemplation et fleurter avec les rooftops des longilignes buildings. J’aime Tokyo.

Aujourd’hui, pas le temps de buller : nous nous préparons rapidement, avant de traverser la ville, pour notre tour de Tokyo en hélicoptère (article à venir). La seconde fois de ma vie que je monterai en hélicoptère! 

Nous découvrirons vraiment notre spacieuse et très confortable chambre à notre retour, dont voici ci-dessous, quelques photos. Ici aussi, difficile le matin, de s’extraire du lit et quitter la chambre (lol). 

  

Le déjeuner

Le restaurant Nadaman

Notre agenda à Tokyo est tellement chargé (article à venir) que je n’ai pas eu le temps de nager dans la belle piscine de l’hôtel au 29ième étage, ni même de tester le CHI The Spa!

Heureusement, nous avons pris le temps de découvrir la cuisine raffinée du chef Takehiko Yoshida au Nadaman, le restaurant de spécialités japonaises au 28ième étage du Shangri-La. Nous avons choisi le menu Celebration Kaiseki (composé avec des ingrédients de saison) aussi beau visuellement que délicieux en bouche (photos ci-dessous)!

La cuisine japonaise, c’est aussi des compositions avec différentes textures d’aliments (comme la texture gélatineuse, assez surprenante). Une partie de plats du menu, en photos ci-dessous. Photo ci-dessus :The Lobby Lounge, le bar du Shangri-La. 

Photos : © Mademoiselle Le K – Tous droits réservés

Informations  

Shangri-La Tokyo

Organiser son voyage avec Exclusif Voyages

Se rendre au Japon : vols directs depuis Bruxelles & Paris avec ANA

Autres articles : DESTINATIONS & HOTEL REVIEWS

Un grand merci à Exclusif Voyages, à Ryokan Collection et au Shangri-La Tokyo pour cette superbe invitation. Comme toujours ce sont mes opinions.