Tag Archives: Bruxelles

Staycation au JAM Hotel

Hello Bruxelles!

Staycation au JAM

Cet été, j’ai passé un week-end dans l’hôtel le plus tendance de Bruxelles avec une amie. J’avais tellement entendu parlé de la fameuse terrasse! J’étais très curieuse de la déco indus, des chambres, confort etc… Une ancienne école d’art transformée en hôtel…

Bref, lors d’un court break très sympa dans un Bruxelles estival déserté : j’ai testé par moi-même!  

  

La chambre

Nous déposons nos sacs dans la chambre simple mais très agréable, avec plusieurs couchages dont un, assez insolite qui fait office de lit “capsule” d’enfant (ou d’adulte d’ailleurs) en hauteur dans une sorte de rangement (montage photo ci-dessus). Ingénieux.

Mention spéciale pour la belle étagère murale “biscornue” (photo de gauche), le bois clair qui tranche avec le béton brut et le petit ventilateur rétro. 

Car il fait très chaud. Oui, ça arrive à Bruxelles! Même simplicité et confort dans la petite salle de bain minimaliste qui me rappelle certains de mes pins dans Pinterest. 

La terrasse

Quel plaisir en découvrant la terrasse, avec un coin petit de verdure et la piscine extérieure tout en longueur! Nous nous baignerons le lendemain matin, après le petit déjeuner. Piscine et terrasse rien que pour nous : eau très froide et choc thermique (lololol!). 

Se baigner (à l’abris des regards) en plein Bruxelles, avec vue sur des bureaux : c’est top! Etre au coeur de l’activité urbaine, sans y participer! Ce boutique hôtel est très bien pensé : concept, aménagement, architecture, décoration et gros point fort, localisation. 

En début de soirée

Le bar

L’équipe du (mini) bar est très chouette. Peu à peu, l’endroit se remplit et il n’y a plus de place en terrasse. Ce n’est pas un problème tant l’immense canapé à l’intérieur est confortable. Avec vue directe sur les cylindres-bibliothèque en béton! Excellent!

Ambiance et musique très cool. Honnêtement je devais me changer pour aller au restaurant Place du Châtelain (car le restaurant de l’hôtel était fermé) : j’ai complètement zappé! C’est à regret que nous sommes parties manger (super tard)!

Bonne nuit!

Nous rentrons à l’hôtel tard. Timing impec pour quelques clichés rapides de la réception (photo ci-dessus) et le hall d’entrée (photo ci-dessous, très Constructivisme russe).

Le petit déjeuner

Après une courte nuit de sommeil

Nous avons discuté jusqu’à pas d’heure, réveil carrément difficile pour moi (qui ne suis – résolument – pas du matin)! Mais programme de la journée super chargé! Très bon petit déjeuner, suivi d’une longue baignade dans la piscine rien que pour nous! J’ai trop ri quand ma pote s’est mise à l’eau tant elle n’a pas l’habitude du froid!

Puis nous filons à BOZAR, mon musée préféré de Bruxelles (pointu et top, allez-y!), pour l’exposition “Yves Klein Theatre of the Void”, sur le processus créatif (démarche et techniques) de l’artiste (: passionnant! Photo ci-dessous des cartes postales de l’expo). Même si l’expo est depuis terminé, ce musée a toujours une programmation intéressante.

L’intérêt d’être dans un hôtel près de tout!

Photos : © Mademoiselle Le K – Tous droits réservés.

Informations  

JAM Hotel

Autres articles : DESTINATIONS & HOTEL REVIEWS

Un grand merci au JAM Hotel pour ce très agréable séjour. Un grand merci aussi à BOZAR et, Joséphine et Karine! Comme toujours, ce sont mes opinions.

Expos: Bruxelles-Sintra-Lisbonne

Brussels-Belgium-Exhibition-Denis-Meyers-Remember-Souvenir-2-Photo ©Mademoiselle Le KBruxelles, Belgique

Brussels-Belgium-Exhibition-Denis-Meyers-Remember-Souvenir-1-Photo ©Mademoiselle Le K

“Remember Memory” de Dennis Meyers

Ce printemps-été, j’ai retenu deux expos et une foire d’art contemporain qui m’ont vraiment plu, entre Bruxelles, Lisbonne et Sintra.

Tout début de l’été, j’ai découvert l’exposition monumentale “Remember Souvenir” de Denis Meyers au bâtiment Solvay, immeuble d’anciens bureaux laissé à l’abandon (ci-dessus : un selfie avec l’artiste). Déclinaison de verbes à l’infinitif qui recouvrent les murs dans un dédale de pièces, couloirs et caves de 25000 m².

Dans les deux courtes vidéos ci-dessous, Denis Meyers résume l’aventure un peu folle de cette exposition monumentale : 

 

 

Brussels-Belgium-Exhibition-Denis-Meyers-Remember-Souvenir-3-Photo ©Mademoiselle Le KBrussels-Belgium-Exhibition-Denis-Meyers-Remember-Souvenir-4-Photo ©Mademoiselle Le K Brussels-Belgium-Exhibition-Denis-Meyers-Remember-Souvenir-8-Photo ©Mademoiselle Le K

 

Brussels-Belgium-Exhibition-Denis-Meyers-Remember-Souvenir-5-Photo ©Mademoiselle Le K Brussels-Belgium-Exhibition-Denis-Meyers-Remember-Souvenir-6-Photo ©Mademoiselle Le K Brussels-Belgium-Exhibition-Denis-Meyers-Remember-Souvenir-7-Photo ©Mademoiselle Le K

Sintra, Portugal

Portugal-Sintra-Point-of-View-Exhibition-Parque-do-Palacio-da-Pena-Antonio-Bokel-Cura-1-Photo ©Mademoiselle Le K

“Point of View”

Portugal-Sintra-Point-of-View-Exhibition-Parque-do-Palacio-da-Pena-Antonio-Bokel-Cura-2-Photo ©Mademoiselle Le K

Lors d’un week-end à Cascais,

j’en ai profité pour visiter L’exposition d’art contemporain à ne pas manquer, Point of View(jusqu’en Mai 2017). Les oeuvres de 10 artistes internationaux sont disséminées dans le superbe Parque do Palácio da Pena à Sintra (site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO).

Une autre exposition monumentale et sportive, car le parc est immense : on monte et on descend non stop. Prevoyez du temps, pour éviter de courrir comme je l’ai fait! En photos ci-dessus : l’installation “Cura / Cure” d’Antonio Bokel. 

Photos ci-dessous : 1, l’oeuvre en bois d’acacia et sans titre de Bosco Sodi. 2 & 3, j’aime beaucoup ce “tableau” de Nils Udo, “Clareira / Clearing” (composée d’herbe et de granit), sensé rappeler le jardin d’éden. 4, Nespoon, The Big Picture. D’ailleurs en levant la tête, on peut voir la magnifique Palácio da Pena. 

Portugal-Sintra-Point-of-View-Exhibition-Parque-do-Palacio-da-Pena-Bosco-Sodi-1-Photo ©Mademoiselle Le K Portugal-Sintra-Point-of-View-Exhibition-Parque-do-Palacio-da-Pena-Nils-Udo-Clareira-2-Photo ©Mademoiselle Le KPortugal-Sintra-Point-of-View-Exhibition-Parque-do-Palacio-da-Pena-Nils-Udo-Clareira-1-Photo ©Mademoiselle Le KPortugal-Sintra-Point-of-View-Exhibition-Nespoon-The-Big-Picture-1-Photo ©Mademoiselle Le KPortugal-Sintra-Parque-do-Palacio-da-Pena-Photo ©Mademoiselle Le K

Lisbonne, Portugal

Portugal-Lisbon-ARCOlisboa-1rst-International-Contemporary-Art-Fair-2A-Photo ©Mademoiselle Le K

ARCOlisboa

Portugal-Lisbon-ARCOlisboa-1rst-International-Contemporary-Art-Fair-Galeria-Luisa-Strina-Nicolas-Paris-Sala-de-aula-para-o-erro-quadrado-Photo ©Mademoiselle Le K Portugal-Lisbon-ARCOlisboa-1rst-International-Contemporary-Art-Fair-Vera-Cortes-Art-Agency-Nuno-da-Luz-Bullroorers-Photo ©Mademoiselle Le K

Lisbonne a désormais sa foire d’art contemporain

De taille humaine, j’ai pu prendre le temps de tout voir… perchée sur dix centimètres de talon (LOL, les ampoules!). Vous ne m’avez jamais vu dans une expo ou un musée : ça dure des heures! Surtout lorsque je suis enthousiasmée par ce que je découvre.

Alors voici mes coups de coeur de cette première édition d’ARCOLisboa qui comprenait 45 galleries portugaises et internationales. Photos ci-dessus : 1, la foire a eu lieu dans la Cordoaria Nacional (un monument classé situé face au Tage). 2, le vélo carré de Nicolas Paris, Sala de auta para o erro (quadrado), 2015, Galeria Luisa Strina. 3, les skate boards de Nuno da Luz, Bullroarers, 2015, Vera Cortês Art Agency.

Photos ci-dessous : 1, Rita McBride, Previous Owner, 2008, Galeria Pedro Oliveira. 2, Domingos Rego, sans titre 2016, Galeria João Esteves de Oliveira. 3. Les espaces d’expositions. 4, Philippe Decrauzat : Flag (WV), 2015 (à droite) et sans titre, 2014 (à gauche), Parra & Romero. 

Portugal-Lisbon-ARCOlisboa-1rst-International-Contemporary-Art-Fair-Galeria-Pedro-Oliveira-Rita-McBride-Previous-Owner-Photo ©Mademoiselle Le KPortugal-Lisbon-ARCOlisboa-1rst-International-Contemporary-Art-Fair-Joao-Esteves-de-Oliveira-Galeria-Arte-Moderna-e Contemporanea-Domingos-Rego-Photo ©Mademoiselle Le K Portugal-Lisbon-ARCOlisboa-1rst-International-Contemporary-Art-Fair-1A-Photo ©Mademoiselle Le KPortugal-Lisbon-ARCOlisboa-1rst-International-Contemporary-Art-Fair-Parra-e-Romero-Philippe-Decrauzat-Photo ©Mademoiselle Le K

Photos & vidéos : © Mademoiselle Le K – Tous droits réservés.

Informations  

Denis Meyers, Point of View, ARCOlisboa

Autres articles : HOTEL REVIEWS & DESTINATIONS

Un grand merci à Patricia, ma guide de l’exposition Point of View que je vous recommande!

Rencontre avec Arnaud Wittmann, designer de la maison De Greef

De Greef-Arnaud Wittmann-Interview-1-Photo ©Mademoiselle Le K

Designed for Men by De Greef

Lorsque j’ai reçu les visuels de la collection Designed for Men by De Greef, j’ai tout de suite aimé ce mélange très moderne de céramique noire, d’or blanc ou rose, de diamants et de corde nautique. Aussi je tenais à rencontrer Arnaud Wittmann, le talentueux designer de la Maison De Greef qui a su capter nos envies dans cette collection mixte (photos ci-dessous). Collection qui rencontre un franc succès un mois à peine après son lancement. 

Comment est née cette collection Designed for Men by De Greef?

– Je dessine d’abord et je choisis ensuite les matériaux. Il y a dix ans, j’ai fait une collection homme en cuir et or. Mais le cuir vieillit et je recherchais un matériau qui résiste à tout et soit agréable à porter, noir et mat comme la céramique. Concevoir une collection unisexe, c’était un peu titiller les codes d’une maison de tradition comme la notre.

De Greef-Arnaud Wittmann-Interview-Designed for Men by de Greef-3-Photo ©Mademoiselle Le K

– Nous avions aussi une grande demande depuis plusieurs années, de la part de nos clients qui recherchaient des bijoux raffinés pour homme. Un bracelet à porter avec quelque chose d’autre.

Qu’est-ce qui vous a inspiré et vous inspire en général?

– Le contraste des matières. J’aime bien le côté très strict, très pur. Je dessine par rapport à ce qui fonctionne, pas par rapport aux tendances. On sent les choses. C’est important de réinventer la roue pour d’autres bijoux. J’aime travailler autour de la pierre déjà taillée et j’utilise des combinaisons de couleurs assez simples.

Arnaud Wittmann se lève pour chercher deux diamants jaunes, dont un jaune-brun qui brille de mille feux :  

– L’architecture m’inspire aussi : la combinaison des lignes et des formes. Le travail de l’architecte Santiago Calatrava qui a réalisé la gare de Liège

De Greef-Arnaud Wittmann-Interview-Designed for Men by de Greef-1-Photo ©Mademoiselle Le K     De Greef-Arnaud Wittmann-Interview-Designed for Men by de Greef-2-Photo ©Mademoiselle Le K  De Greef-Arnaud Wittmann-Interview-Designed for Men by de Greef-4-Photo ©Mademoiselle Le K

Photo ci-dessus (gauche) : bague en weirdium (métal inventé par une société liégioise, composé d’argent, platine et cuivre), monté sur or rose.

Photos : © Mademoiselle Le K – Tous droits réservés

Merci à Arnaud Wittmann et son équipe. 

Informations   

DE GREEF 

Autres articles : InterviewsModeDestinations