Tag Archives: Asie

Japon, 48h à Kyoto: Fushimi Inari-taisha

  

Direction Fushimi

  

Célèbre sanctuaire shinto

Notre première matinée. Réveil aux aurores, depuis la gare de Kyoto, nous prenons un “local train” (omnibus) vers le sud de Kyoto, Fushimi. C’est mon troisième séjour à Kyoto et étrangement, ma première visite au célèbre sanctuaire shinto Fushimi Inari-taisha qui consacre Inari Okami, la divinité des récoltes de riz, de l’abondance et de la joie. 

Il n’est pas 8h lorsque nous arrivons, mais le site est déjà rempli de nombreux visiteurs, touristes et écoliers. Sans trop réfléchir, nous nous dirigeons vers les hypnotiques Torii rouges et noirs, les portes des sanctuaires shinto. Les inscriptions gravées sur les Torii représentent les noms des donateurs et les dates.

Sur un versant de la montagne Inari, des volées de Torii alignés, sillonnent vers le sommet (à 233 mètres), pour redescendre par un autre versant (voir la carte du sanctuaire sur la dernière photo ci-dessous). Très naïvement, nous pensions que la montée serait rapide. En fait, ça grimpe vraiment, il y a plusieurs paliers, dont certains offrent une vue panoramique de Kyoto (photo ci-dessous). 

Au fur et à mesure que nous nous rapprochons du sommet, il y a de moins en moins de monde. Jusqu’à ressentir enfin un calme contemplatif parmi ces Torii en pleine nature, bercée par une lumière orangée sur fond vert intense. Singulièrement, le chemin du retour, du sommet à la base de la montagne m’a semblé plus long. Comptez pour l’ensemble de la visite, une bonne matinée si vous n’aimez pas vous presser.

  

Idées shopping

    

Photos : © Mademoiselle Le K – Tous droits réservés

Informations  

Fushimi Inari-taisha, JNTO

Organiser son voyage avec Exclusif Voyages

Se rendre au Japon : vols directs depuis Bruxelles & Paris avec ANA

Autres articles : DESTINATIONS 

Japon: Hotel Anteroom Kyoto

Konichiwa Kyoto!

Enfin arrivées! Après 14 heures d’avion, très bon vol sur ANA, avec un changement express (= au pas de course) à l’aéroport de Narita pour Osaka. Puis une heure de car jusqu’à Kyoto et nous voilà enfin arrivées à Kyoto Station la nuit tombante.

Nous prenons un taxi et 5 minutes plus tard, nous sommes devant l’Hotel Anteroom Kyoto. Je rêve d’une douche. Il est déjà plus de 20h et si nous voulons dîner, nous avons à peine le temps de déposer nos bagages, nous rafraîchir et ressortir pour trouver un restaurant. Car l’hôtel n’en a pas et sert uniquement des petits déjeuners. 

La chambre

Simple, design et confortable 

Ce n’est qu’une fois rentrée de notre intermède dîner (dans un des foodhalls de la Kyoto Station) que j’ai enfin pu apprécier notre chambre aux deux lits surdimensionnés, large écran plat, canapé design et baie vitrée donnant sur un petit jardin éclairé. 

L’ensemble des équipements (y compris la clim) est très confortable et propre (euphémisme)! Un plaisir! Et lorsque enfin, je me glisse dans mon mega lit, je tombe sur une émission de deux jeunes japonais en goguette en Corse! Impossible de dormir (lololol) et demain réveil vers 6h…

    

La salle de bain & notre jardin

La salle de bain est petite (photos ci-dessus), mais très bien pensée, équipée et pratique, comprenant même de petits espaces de rangements.

Et bien sûr douche et bain à la japonaise et les toilettes japonaises séparées. Je ne comprends pas pourquoi, on n’a pas les mêmes en Europe! En comparaison, nos toilettes font figure de moyenâgeuses!

Notre chambre a aussi un petit jardin “zen” (photo de droite), où l’on se recharge au calme avant chaque escapades dans Kyoto et ses environs. J’ai vraiment beaucoup aimé ce coin jardin, avec juste le bruit des oiseaux tôt le matin.

Car l’hôtel est situé dan un quartier résidentiel tranquille, en marge des zones touristiques. L’effervescence de la ville semble loin, très loin. Alors que nous ne sommes qu’à 15 minutes à pieds de la gare de Kyoto. 

 

 

 

 

 

 

Une galerie dans une architecture industrielle

Kyoto branché & cool

Très vite nous nous sommes senties comme à la maison. L’équipe est gentille et serviable. Surtout ne pas se formaliser de l’attitude très réservée. Il nous a semblé qu’il y avait essentiellement des clients japonais (plutôt jeunes et branchés) et peu d’occidentaux.

Le lobby a des allures d’une galerie d’art new-yorkaise, offrant ses mûrs à de jeunes artistes. Il est possible d’acheter des oeuvres, mais aussi des livres, objets et T-shirts. Le bar, intime et convivial, est ouvert sur un petit jardin d’inspiration zen (photos 1, 2 et ci-dessus).

Après deux nuits, on ne voulions plus quitter cet hôtel très confidentiel!

Photos : © Mademoiselle Le K – Tous droits réservés

Informations  

Hotel Anteroom Kyoto

Autres articles : HOTEL REVIEWSDESTINATIONS 

Merci à l’équipe de l’Hotel Anteroom Kyoto. Hé oui, comme toujours ce sont mes opinions, à moi!

Ayana, Bali: thalasso au spa et le Rock Bar

Ayana-Bali-Jimbaran-Spa-Thalassotherapy-Thermes Marins Bali-1-Photo Mademoiselle Le K-copyright 2014

Une thalassothérapie au spa des Thermes Marins

Bonne et heureuse année à tous! Voici un post qui s’adresse spécialement à tous ceux qui ont abusé de chocolat, champagne et autres joyeusetés… durant les fêtes : ) Et aussi aux voyageurs avant un vol long courrier.   

Suite à l’invitation du luxueux Ayana Resort and Spa, j’ai eu le grand plaisir d’expérimenter une thalassothérapie au spa des Thermes Marins de l’Ayana, quelques heures à peine avant de prendre l’avion. Le but étant de préparer le corps à 25h de voyage (avion et escales incluses).

Tout le long du parcours de soins qui dure en moyenne 2h, dans l’Aquatonic Pool, un immense bassin de 700 litres d’eau de l’Océan Indien, je suis guidée par un membre du personnel du spa qui m’indique quels jets utiliser. Je peux vous garantir que j’ai senti mes muscles travailler en profondeur (limite douloureux parfois), tout en profitant d’une vue directe sur la mer, dans une agréable lumière dorée de fin de journée. Le bonheur!

Je suis ressortie plus molle qu’un mollusque, LOL! Mais tellement bien, un rien euphorique! Très honnêtement, si j’avais eu plus de temps, j’y serai restée plus longtemps encore! Moi qui ai toujours les jambes qui gonflent et mal au dos dans l’avion, là j’ai dormi comme un bébé.

Rock Bar-Ayana-Bali-Jimbaran-1-Photo Mademoiselle Le K-copyright 2014

Un verre au fameux Rock Bar

Même si j’ai pris du retard au spa, impossible de ne pas faire un court stop via le Rock Bar de l’Ayana Resort and Spa. Les gens font parfois plus d’une heure de queue, pour avoir un place assise au moment du coucher du soleil.

Je sais, c’est complètement exagéré, mais l’emplacement est top, avec une bonne musique! Ce qui est encore plus fou, c’est que passé le coucher du soleil, le bar se vide. Le meilleur moment pour moi : à la tombée de la nuit, lorsque les bougies sont allumées, l’océan… Et déjà je dois filer à l’aéroport, bye bye beautiful Bali!

Rock Bar-Ayana-Bali-Jimbaran-3-Photo Mademoiselle Le K-copyright 2014 Rock Bar-Ayana-Bali-Jimbaran-4-Photo Mademoiselle Le K-copyright 2014 Rock Bar-Ayana-Bali-Jimbaran-5-Photo Mademoiselle Le K-copyright 2014 Rock Bar-Ayana-Bali-Jimbaran-6-Photo Mademoiselle Le K-copyright 2014

Photos : Mademoiselle Le K – copyright 2015, tous droits réservés.

Informations   

Ayana Resort and Spa : Thalassothérapie et Rock Bar Bali 

Aller à Bali : Qatar airways

Autres articles :

BEAUTEHOTEL REVIEWS & DESTINATIONS 

Merci à l’Ayana Resort and Spa pour cette invitation et à Qatar Airways. Comme toujours ce sont mes opinions.