Seychelles, Praslin: plages et coco de mer

L’arrivée à Mahé

Le départ pour Praslin

A peine sortie de l’avion d’Air Seychelles, je suis dans un taxi pour prendre le ferry Cat Coco Catamaran (kiffant comme nom!) qui va de Mahé à Praslin, la seconde plus grande île de l’archipel des Seychelles.

Il est un peu plus de 9h quand nous arrivons à l’embarcadère sous un soleil de plomb. Je reste à l’ombre, en attendant patiemment d’embarquer. Quelle lumière : ciel bleu roi et nuages blancs saturés! 11h30, j’arrive à Praslin, dans un paysage de carte postale aux eaux turquoise et bleu outremer (photo ci-dessus).

La traversée a duré une heure… de pure contemplation extatique de l’Océan indien (en climatisé)! Dans le taxi qui m’emmène au Coco de Mer hotel, je suis surprise par la luxuriante végétation et le relief escarpé et montagneux. Tout comme Mahé et la Digue, Praslin est une île granitique. 

Le charmant hôtel

En gagnant la réception du Coco de Mer Hôtel – Suites Black Parrot, impossible de ne pas être attirée par la vue sur l’océan et les verdoyants jardins de cette propriété de 200 hectares.

L’accueil est chaleureux et convivial. A l’image d’Ash Behari, l’un des propriétaires et directeur de l’hôtel (en vidéo ci-dessous) : tout le personnel est souriant et professionnel. On se sent tout de suite bien.

Et devinez d’où l’hôtel tient son nom? D’après une légende locale sur la Vallée de Mai : 

 

Les Suites Black Parrot se trouvent dans la partie plus exclusive de l’hôtel, sur une petite falaise avec une piscine offrant une vue panoramique sur l’océan et des plages. Ma suite, en photos ci-dessous.

Le tour de l’île

La Vallée de Mai

J’aime prendre la route (taxi ou location) pour visiter l’île à mon rythme (parfois exténuant pour les autres, LOL). Je suis trop avide de beaux paysages pour rester sur la plage de l’hôtel…

D’ailleurs ma bougeotte m’a permis de découvrir de superbes plages et anses! Attention aux courants dans l’eau (qui peuvent être dangereux), le mieux est de se renseigner avant de se baigner.

Un premier arrêt sous une pluie tropicale : la Vallée de Mai, forêt primitive comprenant six espèces de palmiers endémiques. J’ai rendez-vous avec le guide Shaun Larue, pour une visite détaillée. Il commence par m’expliquer la formation des îles granitiques des Seychelles (vidéo ci-dessous).

Oups j’allais oublier ; ) Dans la réserve naturelle de la Vallée de Mai, se développe sur les palmiers, la plus grosse graine du monde : l’iconique et endémique coco de mer (photo ci-dessus).

 

     

Je reprends la route

Anse Lazio

Eau cristalline

Il ne pleut plus lorsque j’arrive enfin à l’Anse Lazio, encensée comme une des plus belles plages du monde. C’est vrai, elle est superbe!

La qualité du sable très fin, l’eau cristalline aux reflets d’émeraude, turquoise et bleu profond, les blocs de rochers disséminés ça et là et les palmiers et végétation aux différentes tonalités de verts.

Malheureusement je n’ai pas le temps de me baigner, j’ai un ferry à prendre pour une autre île. A suivre…

 

Photos : © Mademoiselle Le K – Tous droits réservés.

Informations  

Seychelles Tourism Board, Coco de Mer HotelAir Seychelles

Un guide pour visiter la Vallée de Mai : Shaun Larue, shaunlarue22@gmail.com, tél. (+248) 2595110.

Autres articles : DESTINATIONS & HOTEL REVIEWS

Un grand merci au Seychelles Tourism Board, à Air Seychelles et au Coco de Mer Hotel pour cette superbe invitation. Merci aussi à Ash Behari and Sean Larue. Comme toujours, ce sont mes opinions.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *