Weekend à La Haye: restaurants, musées et jardins

Netherlands-The-Hague-Dutch-Parliament-Staten-Generaal-Binnenhof-1-Photo ©Mademoiselle Le K

Deux superbes musées

Netherlands-The-Hague-Mauritshuis-Museum-Dutch-Golden-Age-Painting-Vermeer-Girl With-The-Pearl-Earring-Photo ©Mademoiselle Le K

Le musée Mauritshuis

Première agréable surprise, j’empreinte des escaliers pour accéder au niveau moins un, où se trouve l’entrée très moderne et claire du musée (photo 2). Le Mauritshuis est situé dans un beau bâtiment du XVIIe siècle (photo 3), tout proche du Binnenhof et d’Hofvijver (première photo du post).

Le musée étant de “taille humaine”, j’ai pu faire deux fois le tour des collections permanentes sur l’Age d’or de la peinture hollandaise. Beaucoup de maîtres célèbres, Rembrandt, Van Dyck et bien sûr l’hypnotique tableau La Jeune Fille à la Perle de Vermeer (photo 1). J’ai aussi beaucoup aimé le portrait d’Elisabeth Bellinghausen de Bartholomäus Bruyn I (photo 4).

Netherlands-The-Hague-Mauritshuis-Museum-Exhibition-Dutch-Self-Portraits-Of-The-Golden-Age-Selfies-Photo ©Mademoiselle Le K

L’exposition: Duch Self-Portraits 

Ou encore Selfies of the Golden Age (l’affiche sur la photo 3 ci-dessus). A ne pas manquer, jusqu’au 3 janvier 2016! Toujours au Mauritshuis, l’expo super enthousiasmante qui parlera à tous les bloggers (oui!), instagrammers et autres adeptes du personal branding (photo 2, lol!).

Voici un superbe exemple qui nous rappelle que nous n’avons rien inventé à l’heure du numérique : photos 1 & 4, à l’instar du peintre Samuel van Hoogstraten (1627-1678),

de nombreux artistes autorisaient que leurs autoportraits soient transformés en impressions, afin d’augmenter le nombre de copies à vendre ou comme cadeaux. Ces impressions augmentaient la réputation de l’artiste. Particulièrement si elles étaient utilisaient comme illustrations dans des livres à succès” (source musée Mauritshuis). 

Netherlands-The-Hague-Escher-in-Het-Paleis-Museum-1-Photo ©Mademoiselle Le K

Escher in Het Paleis Museum

A 5 minutes à pied du Mauritshuis, mon musée coup de foudre, Escher in Het Paleis Museum à découvrir absolument (photo-montage ci-dessus)! M.C. Escher est un artiste visionnaire, à l’imaginaire prolixe et minutieux qui se joue de la perspective.

On plonge dans un univers d’une richesse et complexité extrêmes! Fantastique! Sur le photo-montagie ci-dessus : dernière photo, une oeuvre d’Escher, Bonifacio (big up to Corsica!).

Sur le photo-montage ci dessous, d’autres oeuvres d’Escher qui m’ont beaucoup plu (il y a en a tellement que cette mini sélection a été dure) :  1. Depth (1955), 2. Path of Life I (1958), 3. Fish and Scales (1959) et 4. Curl-up (1951).

Netherlands-The-Hague-Escher-in-Het-Paleis-Museum-Escher-Art-Works-Photo ©Mademoiselle Le K

Deux restaurants et un snack

Netherlands-The-Hague-China Town-Little V-Vietnamese-Restaurant-Photo ©Mademoiselle Le K

Little V

Déjeuner de cuisine (fusion) vietnamienne dans China Town, le quartier asiatique de La Haye (photo 1 ci-dessus). Little V est un restaurant à l’ambiance et service agréables, situé face à la Nieuwe Kerk.

La décoration est assez originale (4) et les plats sont bons : j’ai choisi des légumes avec du tofu (2) et du poulet aux nouilles (3) avec un jus d’orange frais. Je ne peux pas finir tant les plats sont copieux!  

Netherlands-The-Hague-Catch-By-Simonis-Restaurant-Mauritshuis-Museum-Photo ©Mademoiselle Le K

Catch by Simonis  

Ce restaurant connu est situé sur le port du Tweede Binnenhaven, où je me suis perdue pendant près d’une demi-heure, avant de le trouver (photo 4 ci-dessus)! J’avais rendez-vous avec une copine écrivain qui arrivait à vélo… et qui s’est aussi perdue, no comment!

Excellent dîner : en entrée nous avons partagé la Catch Combination (une entrée énorme), composée de saumon écossais fumé, de crevettes et de filets d’anguilles (2). En plat principal, j’ai choisi le Zeebaars : des filets de loup de mer poêlé, servi avec des betteraves, une mousseline de pommes de terre et olives, et une sauce à l’échalote (3).  

Sur la photo 1, une peinture vu au Mauritshuis : Still Life with Roemer and Timepiece (1629) de Willem Claesz Heda. 

Netherlands-The-Hague-Hofvijver-Dutch-Parliament-Staten-Generaal-2-Photo ©Mademoiselle Le K

Le fameux hareng

Connaissez-vous cette spécialité typiquement hollandaise? Oui, het haring (le hareng) pêché en mer du Nord, mangé cru par la queue, avec des oignons dessus (pour 2 euros en moyenne!).

Sur la photo 4 ci-dessus: le Haringkraam Buitenhofconsidéré comme un des meilleurs endroits pour manger cette spécialité. Situé à deux pas d’Hofvijver (3) et du siège du parlement hollandais (2). L’adresse : Buitenhof, 2513 AG La Haye.

N’oubliez pas un citron pour les mains et l’haleine ; )

Photo 1 : les portes très arty d’un Ministère, près du Mauritshuis. Photos ci-dessous : des grattes-ciels de la partie nouvelle de La Haye. 

Netherlands-The-Hague-Modern-City-Center-Photo ©Mademoiselle Le K

Des jardins secrets

Netherlands-The-Hague-Walk-Secret-Gardens-The-Palace-Gardens-1-Photo ©Mademoiselle Le K

Flâner, se promener…

Comme la plupart des villes européennes, La Haye se découvre en marchant. Au hasard d’une porte ouverte, j’apperçois une belle cour intérieure, avec un jardin calme et verdoyant (photo 1 ci-dessus).

En suivant une rue étroite, j’admire des cottages construits au XVIIIe siècle (2). Ailleurs, une petite porte rouge nous mène vers un espace vert (4). Photo 5 : brève halte nature dans le Paleistuin ou Jardin du Palais. Photo 3 : sur Lange Voorhout, la plus petite maison de La Haye (celle aux quatre fenêtres dans le sens de la hauteur). 

Photos : © Mademoiselle Le K – Tous droits réservés

Informations   

Den Haag Marketing, Holland.com et Thalys (www.thalys.com/be/fr/)

Pour se rendre à La Haye : prendre le Thalys jusqu’à Rotterdam Central (1h10 depuis Bruxelles-Midi, avec wifi offert en CF1), puis le métro RET jusqu’à Den Haag Central (30 minutes environ).

Autres articles sur La Hague : DESTINATIONS & SHOP MY SELECTIONS

Un grand merci pour cette belle invitation à Den Haag Marketing, Holland.com et Thalys. Ainsi qu’au guide, Remco Dörr. Comme toujours ce sont mes opinions.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.