Tokyo, culture urbaine: Illustrations, street style et rockers

TOKYO CITY GUIDE : CULTURE / STREET LOOK

Tokyo-Illustrations de Christophe Prébois-1-Photo Mademoiselle Le K-copyright 2014

Les illustrations du créateur de mode, Christophe Prébois

Tokyo-Illustrations de Christophe Prébois-2-Photo Mademoiselle Le K-copyright 2014

Coffee shop, court break après une chasse aux tissus traditionnels avec Christophe Prébois, le créateur des chemises pour homme Brutals. 

Un carnet glisse sur la table : croquis et dessins de voyage au Japon, « cadrés » comme des photos. D’autres encore rythment la page comme les motifs d’un tissus. Je regarde, photographie. Superbes illustrations. 

Tokyo-Illustrations de Christophe Prébois-3-Photo Mademoiselle Le K-copyright 2014Tokyo-Illustrations de Christophe Prébois-4-Photo Mademoiselle Le K-copyright 2014

Tokyo style

« Promenons-nous dans les bois, pendant que… le petit chaperon bleu y est! » : une semaine de vrais street looks sur le tableau de snapshots ci-dessous.

Entre le kawaii kawaiiiiiiii rose pink et porte-jartelles d’Harajuku, les pois multicolores et les bottes vertes d’Omotesando et le réveil eighties en pantoufles à Yoyogi Park. Coach, je signe pour une nouvelle semaine! 

Tokyo Street Look-Japan-Photo Mademoiselle Le K-copyright 2014

Plutôt rockers du Yoyogi Park ou défilés de mode Shibuya Girls?

J’ai le chic pour tomber sur les rockers les plus improbables! Ces rockers danseurs sont les figures emblématiques du Yoyogi Park. Impressionnantes bananes et danse acrobatique, ponctuée de salto… 

C’était compter sans l’intrusion de Kawaii land : qu’est-ce qui fait courir les fashion teens avec tant de frénésie? Des défilés mode ouverts au public.

Rockers Vs Shibuya Girls Fashion Show-Tokyo-Japan-3-Photo Mademoiselle Le K-copyright 2014

Pour une immersion dans le style Shibuya girl (la tribu mode, pas la marque) :  faîtes un saut au 109 (à prononcer : one – o – nine), l’incontournable grand magasin … à Shibuya. 

Perso, j’ai du mal : trop de cacophonie, enfilade de stands poussant à fond la sono, mauvaise techno. Et les « Sumimasen » criés non stop par des cohortes de vendeuses. Quant aux fringues : cheap et pas créatives. Harajuku est nettement plus folklo!

DOMO ARIGATO A TOUS!  

Photos : Mademoiselle Le K – copyright 2014, tous droits réservés. 

Autres articles :

Quatre restaurants à Tokyo 

Tokyo, Japon: Excitant Shinjuku!  

DESTINATIONSHOTEL REVIEWS & LIFESTYLE        

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.