Drive

Rewind : il y a près d’un mois, j’ai vu Drive. Slash : je ne m’en remets toujours pas! Juste EXCELLENT! Ca faisait une éternité que je n’étais plus allée au cinéma. Humm suis quand même allée voir le dernier Almodovar en septembre… Forward : Drive est WOW! De la tessiture des films cultes. Une réalisation léchée de Nicolas Winding Refn, sans s’enliser dans l’esthétisme formel du mauvais film d’action, ou pire des fous du volant. Un script qui tient accroche la route jusqu’au bout avec une lente accelération et quelques coups de frein nets. Pas les navrants rafistolages abracadabrants d’un pool de scénaristes au désespoir de scotcher le spectateur (ça marche rarement). Des acteurs immenses de justesse, un rythme qui s’emballe, des ellipses de temps. On s’accroche à son siège, à l’intrigue qui s’étoffe, aux personnages qui se révèlent. On dénoue la trame, anticipe, s’étonne. Et l’acteur Ryan Gosling que je ne connaissais que de nom dans la presse féminine (shame on me!) est simplement géant! Avec Drive, j’ai ressenti le même enthousiasme de découvrir un “vrai bon” film que lorsque j’ai vu mon premier Tarantino (Reservoir Dogs). C’est dire! Bravo et merci à Nicolas Winding Refn de m’avoir redonner envie d’aller voir de “vrais bons” films. Et merci B d’avoir choisi le film.

Autres articles : CULTURE

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.