Grand Haytt Tokyo: Rencontre avec Christophe Lorvo au Keyakizaka

Très agréable de dîner dans un des restaurants de l’hôtel

où l’on séjourne. Plus de soucis de pluie, du froid, chaud et autres galères de taxi, d’adresses incompréhensibles et talons qui se cassent (d’expérience!). Rencontre avec Christophe Lorvo, le dynamique directeur général du Grand Hyatt Tokyo, au Keyakizaka qui tiendrait son nom d’un bois, le Keyaki et « zaka », signifiant la pente.

Cet inventif teppanyaki (littéralement : « grillé sur une plaque en fer ») propose une cuisine à base de produits frais de saison, légumes, poissons et viandes

– Enfant déjà, je voulais vivre dans un hôtel.

Jai toujours voulu vivre dans un hôtel. Quand j’ai compris que ça n’était pas possible, j’ai décidé d’y travailler. Je travaille pour le groupe Hyatt depuis 18 ans.

– Quelle est la particularité des hôtels Hyatt?

– Ces hôtels reflètent toujours la culture et le design des endroits où ils sont installés. Par exemple, ici au Keyakizaka : la cuisine respecte les produits de saison, c’est très japonais. On voit les produits frais pour commander ce qu’on aime.

La particularité du Keyakizaka, si les ingrédiens et la manière de les préparer sur une plaque chauffante, sont bien japonais, les saveurs, elles sont inspirées par le monde entier. Comme les tomates d’Hokkaido, à la sauce balsamique. C’est une rencontre entre le Japon et le monde.

Des papillotes avec une sauce à la truffe.

Les plats légers et succulents s’enchaînent, dont je ne retiendrai pas les noms… La qualité des aliments est top et la finesse de la cuisson respecte parfaitement le goût original des produits.

Tout est excellent, présenté avec un soin extrême. La clientèle plutôt jeune, cosmopolite et yuppies contribue à créer une ambiance chic et décontractée, où l’on se sent bien.

Après ce superbe dessert à la crème de marron,

Christophe Lorvo me propose de visiter les autres restaurants et bars du Grand Hyatt Tokyo. Suivez-nous en images : voici mes préférés, soit pour le cadre, la déco soit pour l’ambiance.

The Oak Door Bar : pour le plafond, l’ambiance tendance et très vivante, le monde, happy/beautiful people. On s’y sent tout de suite bien. The French Kitchen Terrace : très agréable le matin aussi (photo ci-dessous).

Shunbou Ryotei : la superbe décoration des salons privés du restaurant Shunbou, pour découvrir les menus de saison du Kaiseki (la haute cuisine japonaise).

Informations 

www.tokyo.grand.hyatt.com

Un grand merci à Christophe Lorvo.
 
TOKYO CIY GUIDE : DESTINATIONS & HOTEL REVIEWS

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.