Rencontre avec Joëlle Scoriels dans les coulisses de “Sans Chichis”

Découverte des coulisses de l’émission « Sans Chichis », parmi le va et vient tranquille des techniciens sur le plateau principal, des rires fusent dans la « studieuse » salle où la prod s’est installée. Je suis Joëlle Scoriels dans sa loge, une salle de bain capsule réaménagée en vestiaire. Le temps nous est compté, le tournage reprend bientôt.

- J’ai de la chance à en crever. Je bosse.

Le regard soudain grave. Joëlle Scoriels, la pimpante animatrice de « Sans Chichis » sur la RTBF, est loin des clichés de la belle écervelée, diplômée en philologie romaine (lettres classiques) et en « dessin et stimulation graphique » dans la très réputée école de La Cambre :

- Je sais dessiner, je sais écrire : je me laisse la possibilité d’avoir envie. Je ne voulais pas faire de télé. C’est arrivé par hasard, lors d’un dîner. Je n’ai jamais eu de plan de carrière, je veux juste être bien dans ma peau.

 

- Je suis restée six – sept ans chez MCM Belgique. J’ai commencé par une émission sur le Top 50. J’étais un peu triste, je n’aimais pas le flow MCM. J’ai vraiment dû apprendre ce ton « (d)jeunes ».

Après une chronique à « 50 Degrés Nord », le magazine culturel d’Eric Russon sur Arte Belgique, « Sans Chichi », lui permet de passer à une étape supérieure :

- C’est la première fois que j’anime une grande vraie émission, avec un vrai contenu auquel nous travaillons tous. J’ai une marche de manœuvre totale. Je pense que je suis toujours la même. C’est mon vrai moi à l’antenne. Pour être tout à fait sincère, j’aime regarder l’émission. C’est fluide, grâce à la complicité au sein de l’équipe. Ils sont tous extraordinaires.

En prenant un verre de vin servi par Gérald Wathelet, le trucculent chef de l’émission, Joëlle m’indique un portant rempli de vêtements :

- Je suis très chouchoutée, Bouzouk s’occupe de mon stylisme dans l’émission. Je ne suis pas dans le trip fashionista qui court les boutiques. Et je n’en suis pas triste. Dans la vie, je m’habille simplement en Zadig et Voltaire et Diesel. Par contre j’aime beaucoup la déco : les objets, le design contemporain plein de couleurs et sixties, les métissages. Je suis extrêmement casanière. J’ai un bébé de 17 mois, c’est délirant. Un émerveillement, l’extase. J’en suis gâteuse. Depuis j’ai peur de la mort à chaque seconde.

Sandrine Graulich, Madame Production, entre et vérifie avec Joëlle ses fiches. Temps mort : quelques semaine plutôt j’ai croisé dans la rue le fameux Bouzouk, un maquilleur belge réputé qui – je pense - m’a prise pour une allumée notoire ! On appelle Joëlle sur le plateau. Question fétiche : Bruxelles ?

- J’ai émigré du vers Waterloo, malheureusement ! Je suis bruxelloise, j’adore, j’en suis fane. Bruxelles est un enchevêtrement, dix-neuf communes avec une vieille mixité sociale. Ixelles en est un bon exemple. Je suis Forestoise (commune de Forest), c’est un endroit ultra mixte. J’adore me déguiser en touriste, Bruxelles est une ville dépaysante, où je sais toujours dans quelle brasserie j’irai.

Le mot de la fin?

-  Je suis heureuse à mort ! Il me manque juste une Rochefort  10, c’est une bière moelleuse, avec une petite note de caramel et de banane. Et ça pète bien !

Une adresse de Joëlle:  

Un bar : Walvis Café, bobo branché, un R.V. étonnant dans le quartier du Canal. Rue Antoine Dansaertstraat 209, 1000 Bruxelles, Tel : 02 219 95 32

Merci Joëlle !

 

Autres articles : INTERVIEWS

 

8 Responses to Rencontre avec Joëlle Scoriels dans les coulisses de “Sans Chichis”

  1. Joelle t’es géniale, cette émission cartonne et en plus de ça tu es canon a crever, tous les hommes rêvent de toi !

  2. Enormément de charme, un côté simple et “bonne franquette”, un très joli sourire qui n’a d’égal…que tout le reste et en plus vous aimez la Rochefort 10 !? Existez-vous réellement ? :-) Bonne continuation pour votre émission sympa sur laquelle je tombe souvent en zappant…et à laquelle je reste souvent accroché un bon moment.

  3. revener nous vite avec votre programme je vous souhaite de bonne vacance et aussi a votre equipe rester comme vous etes c’est comme cela que l’ont vous aime saluttttttt le papy de rance

  4. bonjour joelle vous etes magnifique et vous avez un sourire aussi agreable que votre emission continuer comme cela vous avez le charme pour faire de la tele vous avez une chance pour aller plus loin je vous voye bien dans une autre chose comme presentatrice d’une emmision de variete vous avez toute les chance de reussir bravo un admirateur de votre programme je vous regarde tous les jours bonne chance a vous et a toutes l’equipe rene de rance pres de chimay

  5. Cher joelle je vous felicite pour votre emission.
    J’ai appris que vous aimiez les Braques de weimar et que vous souhaitiez en acquerir un,je suis un des trés bon eleveur amateur en belgique et je possede actuellement un nid de 10 petits weimar splendides qui sont nés le 19/04/2010.Leur père est le plus titré des weimars qu’il y a en belgique et en europe.Vous pouvez les voir sur mon site http://www.loup-gris.com. Cordialement JC

  6. Eric Schaillie

    Surtout rien changer, prenez bien soin de vous et de toute l’équipe

  7. je vous trouve très chouette vous et toute votre équipe,vous êtes non seulement jolie! mais naturelle et vous semblé vous amusez autant que nous qui vous regardons.Et je me rends compte que je regarde sans chichi de plus en plus souvent.je ne savais pas que Gérald Wathelet avait des talents de cuisinier!!!aussi très sympa!

  8. et bien continuez de rester telle que vous étes ma petite Joelle et votre émission ,a tous, restera un régal pour beaucoup!!!!!

Leave a Reply