Bangkok, Thaïlande: cuisine thaï?

wbeggsbbq

La question du jour: un lien privilégié entre les Thaïlandais et les œufs? Quartier populaire sans touriste ni tendance, lorsque je croise l‘objet. Rewind: reviens sur mes pas, étudie la chose avec une attention toute culinaire, sourit béatement au vendeur des rues impavide. Originale, inédite, graphique: LA brochette d’œufs! J’enchaîne, épicerie fine du Siam Paragon, perdue rayon œufs long d’une dizaine de mètres. Verts pistache, roses Schiaparelli, géants couleur chaire ou mini marbrés… d’une myriade d’espèces de volatiles différents. Je frôle l’indigestion et « Les Oiseaux » d‘Hichcock! Pause: plus d’œuf pendant… L’indice? Une décade plus tôt, visite improvisée d’une grotte aux dessins préhistoriques sur un mini Kho du Sud (Kho signifiant île). Longilignes échafaudages de bambous pour accéder aux nids. Une famille de pêcheurs vendaient les œufs rares des oiseaux de la grottes à prix d’or aux gourmets japonais, pour leur vertu sur la libido… masculine (bien sûr)! Bien éclairé l’homme qui prend soin de sa virilité par le palais.

wbeggs2wbeggs1wbeggs3

Autres articles : DESTINATIONS & HOTEL REVIEWS  

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.