Ma Petite Personne par Céleste Durry

– C’est hyper nombriliste de faire un enfant ! Je regrette un peu qu’on habille les petits comme les grands. J’essaye de faire des trucs avec un minimum d’humour.

Enceinte Céleste Durry, créatrice de la marque pour enfants Ma Petite Personne, se met à rechercher des vêtements pour son petit garçon :

– Un marché complètement sous-exploité !

La future maman, styliste diplômée de la Chambre Syndicale de la Couture et Directrice de Collections chez Xuly Bët pendant  trois ans, passe de l’idée en juin 2006 au produit « hyper vite » :

– En Septembre 2006, j’avais pondu une collection spécialisée pour les petits garçons et j’ai eu directement sept boutiques qui m’ont fait des commandes. J’ai crée ma société en Février 2008 : après le salon Play Time, j’ai eu un premier article dans Madame Figaro. Il y a eu plus de réactivité et le produit a bien plu. D’autres articles dans le Elle et Milk.

– J’ai pas envie de faire un produit élitiste, mais plus du moyen-haut de gamme : mes prix varient de 25 à 150 Euros.

L’univers de Ma petite personne est  funky, avec de l’humour et de la gaité :

– Garder un côté assez classe avec un côté canaille. Pour cet hiver, je voulais un produit très coloré à la fois hyper bourgeois dandy, petit lord anglais. Ca me semblait très classique pour moi. Je suis un peu en décalage. (Rires)

– Pour l’été 2009 : une collection sur-vitaminée avec des imprimés qu’on a fait nous-mêmes, plus rock’n’roll que l’hiver avec de petits perfectos. Le tigre : c’est une récurrente dans mes collections qui me fait beaucoup rire. Tout est hyper pratique à mettre et super confortable, à base de coton ou de mélange de coton. A venir une collection jeans 100% bio : c’est socialement que c’est super !

Et grande nouveauté, Ma Petite Personne, déclinera cet été 2009, ses modèles jusqu’alors exclusivement réservés aux petits garçons, aux petites filles. Mais Céleste précise :

– Je ne vais pas privilégier la fille, la marque conserve une sélection hyper spécifique garçon, les modèles pour les filles sont unisexes.

Et bientôt en plus d’une dizaine points de ventes en France et Belgique, on pourra acheter du Ma Petite Personne au Japon. Céleste, la déterminée, va vite sous ses airs songeurs de gamine forever :

 – J’ai un petit ego : le travail et la reconnaissance professionnelle, c’est très important pour moi.

Ma Petite Personne deviendra grande : bravo Céleste !

www.mapetitepersonne.com 

Autres articles :

Ma Petite Personne: Shop online   

Livre pour enfant: « J’aime les autres » de Françoize Boucher 

Atelier pour enfants chez Ma Petite Personne, ce samedi 27 mars à Paris  

INTERVIEWS

 

 

One response to “Ma Petite Personne par Céleste Durry

  1. Cet article me plait beaucoup et j’aime l’énergie des photos, many many thanks ! Mademoiselle le K all over the world !!!!!!!!! à bientôt

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *